Crise politique

Religions pour la paix appelle à une trêve et invite les acteurs à prendre le chemin du dialogue

Le pays entame, lundi 4 novembre, son troisième mois de troubles sociaux et de paralysie de la plupart des activités notamment scolaires.

Robenson Geffrard
Par Robenson Geffrard
05 nov. 2019 | Lecture : 3 min.

Le pays entame, lundi 4 novembre, son troisième mois de troubles sociaux et de paralysie de la plupart des activités notamment scolaires. L’ONU parle déjà d’une cinquantaine de personnes tuées pendant cette période et craint un enlisement de la crise en Haïti. C’est dans ce contexte que l’organisation interreligieuse Religions pour la paix a appelé à une trêve et invité les acteurs politiques à prendre le chemin du dialogue pour trouver une solution à la crise…

Dans un communiqué, Religions pour la paix dit constater que la cris

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.