Les nouvelles vidéos du petit écran

PUBLIÉ 2018-12-04
Les artistes de l’industrie musicale haïtienne, en groupe ou en solo, mettent les bouchées doubles pour clôturer l’année en beauté. Gabèl et Rutshelle Guillaume proposent « Aba X yo », Trouble Boy et Fatima présentent « Nou pa ka ansanm », Nu-Look décrit son « Cauchemar » et Misty Jean livre « Kòm kado ».


« Aba X yo » de Gabèl

Le scénario met en vedette Katalòg dans la peau d’un homme extrêmement jaloux. Il reproche à sa bien-aimée, la plantureuse Rutshelle Guillaume, d’être trop proche de son ex. Sous les caméras de Trillion Productions, on voit bien le ras-le-bol de monsieur qui surveille sa femme même au bureau. Par malchance, il tombe sur sa dame en pleine conversation avec le père de sa fille échangeant des gestes qui justement blesseraient tout jaloux invétéré. Un toucher par-ci, un autre par-là, pendant que celle-ci lui fait son plus beau sourire. En effet, madame Rebelle assure dans son rôle au point qu’on pourrait lui reprocher d’alimenter trop la jalousie de son partenaire. Après des tentatives de dialogue, ce dernier, dépassé, se voit obligé de coller partout des affiches. Imaginez ce qui est inscrit en lettres capitales : ABA EX YO. Par ailleurs, si ce dernier titre de Gabèl remporte la palme côtés script et images, on ne peut pas en dire autant de la perruque de la voix de « Bon jan van ». Doux euphémisme. Parce qu’on se demande encore quelle mouche l’a piquée pour qu’elle décide de porter cette masse de cheveux touffus dans quelques séquences de la vidéo. Bref !

« Nou pa ka ansanm » : Trouble Boy feat Fatima

La vidéo débute avec Trouble Boy qui s’incruste comme un fou dans la maison de Fatima, femme mariée avec laquelle il a eu une aventure d’un soir. Contre son gré, celle-ci essaie de le repousser, d’échapper à cet homme pour qui elle éprouve encore des sentiments. En 3 minutes et 59 secondes, les caméras captent cet attachement, cette proximité qui existe entre les tourtereaux, malgré le statut matrimonial de la jeune dame. Lordwensky ne jure que par sa bien-aimée aux cheveux noirs coiffés en afro, séduisante comme tout. Elle est tantôt en pantalon camouflage et t-shirt beige qui épousent bien ses modestes courbes, exhibant également son ventre plat. La vidéo s’achève sur un suspense qui nous laisse sur notre faim : le mari de Fatima revient du travail tandis que Trouble est encore à la maison. Que se passera-t-il ? Que fera la voix de « À temps » ?

« Cauchemar » : Nu-Look

Signé Smitty Productions, le clip de « Cauchemar » rassemble des images chaleureuses, nettes et de haute qualité. Avec un Arly Larivière qui porte si bien le costume, on ne pouvait pas demander mieux. Monsieur Larivière la joue sexy et gentleman, même s’il est en plein cauchemar. Il a surpris sa sulfureuse femme en train de le tromper avec un autre. Un mauvais rêve qui le poursuit jusqu’à son réveil au point qu’il recourt aux services d’une voyante. Et grande sera sa surprise lorsqu’il se trouve nez à nez avec le prétendu amant de sa chérie, ce chauffeur de taxi qui ramène celle-ci à la maison.

« Kòm kado », Misty Jean

On est en face d’une Misty Jean rayonnante comme jamais, dans une longue robe rouge ou filant le parfait amour avec son jules dans une robe de soirée noire. Elle demande au Père Noël un cadeau assez spécial : que son chéri reste à ses côtés pour toujours. Un vœu qu’elle espère de tout son cœur et qu’elle garde précieusement sous son oreiller, le soir avant son sommeil.



Réagir à cet article