Disparition/Vladjimir Legagneur

Michel-Ange Gédéon promet de « pacifier » Grand-Ravine

Si les chances de retrouver en vie le journaliste Vladjimir Legagneur sont extrêmement minces, le directeur général de la Police nationale promet, toutefois, de pacifier Grand-Ravine, la zone où le journaliste est porté disparu depuis environ deux semaines. Michel-Ange Gédéon soutient que l’enquête avance pour retrouver le journaliste tout en assurant que la police fera tout pour que la paix et la tranquillité reviennent dans ce quartier de Martissant.

Robenson Geffrard
Par Robenson Geffrard
27 mars 2018 | Lecture : 3 min.

Située à la sortie sud de Port-au-Prince un peu à l'est, Grand-Ravine, qualifiée de zone dangereuse par certains et zone de non-droit par d'autres, est prise en otage depuis quelque temps par des bandits lourdement armés. Ils y font la loi et mettent certaines fois en déroute même les forces de l’ordre comme ce fut le cas le 13 novembre 2017, lors d’une opération au cours de laquelle deux policiers et huit civiles ont été tués.

Le 14 mars 2018 dans la matinée, Vladjimir Legagneur était parti en reportage dans ce quartier de Martissant

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.