Haïti a peut-être de mauvais amis, mais il n'en a pas d'autres 

Ce lundi, la tentative sectorielle de réouverture des classes qui s'annonçait n'a pas eu lieu.

Par Frantz Duval
Par Frantz Duval
07 novembre 2022 | Temps de lecture : 2 min

Ce lundi, la tentative sectorielle de réouverture des classes qui s'annonçait n'a pas eu lieu. Certaines écoles loin des grandes villes ont continué ou ont commencé les cours, mais le gros des élèves sont restés à la maison. 

Les conditions ne sont pas remplies. Les carburants sont toujours rares et chers et cela pèse sur toute la vie dans chaque cité. L'insécurité est intacte. La libre circulation des biens et des personnes est impossible. Le pays n'a pas encore la tête à l'école. 

Nous brûlons encore de

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.