La France en faveur de la reprise du dialogue en Haïti

La secrétaire d’État Amélie de Montchalin a été interpellée hier mardi par le député Gabriel Serville sur la situation en Haïti.

Jean Daniel Sénat
Par Jean Daniel Sénat
13 nov. 2019 | Lecture : 2 min.

La secrétaire d’État Amélie de Montchalin a été interpellée hier mardi par le député Gabriel Serville sur la situation en Haïti. L’élue de la République en marche a exprimé la position de son pays en ce qui concerne la crise. « Dans l’immédiat, la position française est claire. D’abord, il faut vraiment assurer la sécurité de nos compatriotes en Haïti puisque la communauté française compte 1900 personnes inscrites », a-t-elle fait savoir. 

Plus loin, Amélie de Montchalin estime qu’il faut éviter une nouvelle crise

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.