Insécurité/ Recrudescence

Ganthier et Fond-Parisien livrées aux bandits

Depuis plusieurs semaines, on enregistre sur la route nationale # 8, au niveau de Croix-des-Bouquets, Ganthier, de Fond-parisien, Fond-Verrettes et Thiotte, un regain de violence entraînant chez la population une réelle psychose de peur justifiée par la carence de patrouilles policières et l'impuissance des forces de l'ordre.

Amos  Cincir
Par Amos Cincir
05 nov. 2019 | Lecture : 4 min.

Depuis plusieurs semaines, on enregistre sur la route nationale # 8, au niveau de Croix-des-Bouquets, Ganthier, de Fond-parisien, Fond-Verrettes et Thiotte, un regain de violence entraînant chez la population une réelle psychose de peur justifiée par la carence de patrouilles policières et l'impuissance des forces de l'ordre. Des individus non identifiés ont intercepté le vendredi 2 novembre 2019 un véhicule que conduisait Jean Robert Omuscart, un policer de la 14e promotion de la Police nationale d'Haïti (PNH) qui a été abattu à Ganthier

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.