Lancement du colloque international contre l’impunité

Le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), de concert avec la Fédération internationale des ligues de droits de l’homme (FIDH), le Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) et l’Union européenne (UE), a lancé officiellement ce mercredi 27 septembre, lors d’une cérémonie d’ouverture, son colloque international à l’hôtel Royal Oasis, à Pétion-Ville. Cette activité se déroulera autour du thème « La lutte contre l’impunité des crimes du passé et sur la justice transitionnelle ».

Publié le 2017-09-27 | Le Nouvelliste

National -

Avec un public composé majoritairement de représentants d’organisations internationales et nationales œuvrant dans le domaine des droits humains, cette première journée du colloque international a permis aux initiateurs de lancer les débats autour « Du droit à la justice et du droit de connaitre la vérité sur l’histoire ». Des échanges ont été amorcés sur plusieurs thématiques telles que les procédures pénales dans la lutte contre l’impunité (expérience latino-américaine et haïtienne), l’impunité dans différentes régions et surtout l’importance de la reconnaissance, de la recherche de la vérité et du devoir de mémoire.

Dans ses propos de circonstance, Pierre Espérance, le numéro un du RNDDH, a présenté les raisons d’être de ce colloque. « Cet atelier est réalisé suite à des réflexions qui ont duré plusieurs mois portant sur sa pertinence et son importance », a-t-il martelé. Il s’agit dès lors d’analyser les faits historiques (des crimes du passé) et d’en tirer des leçons. Par le « partage d’expériences, des stratégies seront définies en vue de forcer les acteurs gouvernementaux à jouer leur rôle afin d’en finir avec les crimes du passé et de faire de l’État de droit une réalité », a-t-il expliqué. Il a aussi par ailleurs dénoncé le fait que le secteur de la justice soit traité « en [parent] pauvre » tout en invitant les responsables gouvernementaux à prendre des mesures adéquates.

Dans la même veine, Claude Bouaka, représentant du HCDH, a présenté les faiblesses de la justice en qualifiant « les procès de Raboteau et […] de la Scierie » d’ « occasions manquées » car « les politiciens ont encore pu une autre fois échapper aux obligations qui leur incombaient ». Pour sa part, Vincent Degert, ambassadeur de l’Union européenne en Haïti, s’est dit « heureux de soutenir ce projet qui vise à renforcer l’accès des victimes de crime à la justice ». « Faire la lumière sur des crimes du passé est un processus souvent long et douloureux et, parfois, il aboutit », a-t-il fustigé.

Au cours de ce lancement, la Fondation Devoir de Mémoire-Haïti (DDMH) dont la mission est de « chercher la vérité, promouvoir la justice, développer la solidarité, bâtir un État de droit, préserver notre dignité », a profité de l’occasion pour réaliser une exposition sur les massacres perpétrés par le régime duvaliériste au cours de la période allant de 1957 à 1986.

Par ailleurs, il est à souligner que ce colloque, dédié à la lutte contre l’impunité et financé par l’Union européenne (UE) et le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH), permettra aux représentants de tous les secteurs impliqués dans la justice transitionnelle en Haïti d’échanger autour des mesures judiciaires et non judiciaires déjà mises en œuvre par différents pays de la région ayant lutté contre l’impunité en vue d’adopter un agenda commun qui servira de feuille de route aux acteurs impliqués dans la justice de transition.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".