Gabriel Fortuné : « Dans tout pays sérieux, les services secrets, sans recevoir d’instructions, tueraient ce journaliste »

Le maire des Cayes, Jean Gabriel Fortuné, droit dans ses bottes, a estimé que le journaliste Jean Nazaire Jeanty, employé de Radio Lebon FM et correspondant de Caraïbes FM à Port-au-Prince, devrait être « tué » pour avoir « menti » dans un reportage qui lèse les intérêts de la ville, à quelques jours du festival de Gelée.

Roberson Alphonse
Par Roberson Alphonse
07 août 2017 | Lecture : 3 min.

Le maire des Cayes, Jean Gabriel Fortuné, droit dans ses bottes, a estimé que le journaliste Jean Nazaire Jeanty, employé de Radio Lebon FM et correspondant de Caraïbes FM à Port-au-Prince, devrait être « tué » pour avoir « menti » dans un reportage qui lèse les intérêts de la ville, à quelques jours du festival de Gelée. Pour Jean Gabriel Fortuné, « dans tout pays sérieux, les services secrets, sans recevoir d’instructions, tueraient ce journaliste ». « Je dis qu’il mérite la mort parce que le salaire du péché, c’est la mort. Je le dis et l

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.