Peinture haïtienne : quelle peinture?

Les artistes haïtiens en exil : Luckner Lazard

Comme la plupart de nos premiers artistes exilés, Luckner Lazard (1928-1998) n’était véritablement ni émigré économique, ni réfugié politique.

Par Gérald Alexis
Par Gérald Alexis
17 mai 2016 | Lecture : 4 min
Comme la plupart de nos premiers artistes exilés, Luckner Lazard (1928-1998) n’était véritablement ni émigré économique, ni réfugié politique. Originaire de Jacmel, c’est au Centre d’Art de Port-au-Prince que débute sa carrière d’artiste. Peu après s’être joint au Foyer des arts plastiques, Lazard obtient une bourse pour des études à Paris. Il rencontre des peintres de renom et, avec des collègues haïtiens, visite les musées de la ville. Plus tard, c’est au Mexique qu’il fait une seconde expérience de l’étranger. Il y rencontre les grands :
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.