Covid-19 : Le gouvernement veut réprimer pour protéger

Publié le 2020-05-22 | Le Nouvelliste

Chers compatriotes, votre nez, pour votre santé, intéresse la police, sur demande du gouvernement du premier ministre Joseph Jouthe. C’est inscrit dans le « Décret fixant les règles générales de protection de la population en cas de Pandémie/Épidémie » publié dans Le Moniteur # 88 et daté du 21 mai 2020

La communication et les menaces n’ont pas suffi. Les explications et la peur ne donnent pas de résultats. Le temps de la répression arrive. Et cela va se faire au nom de la Constitution et de la Convention américaine relative aux Droits de l’Homme, entre autres textes.

A partir de la semaine prochaine, ne soyez pas surpris si un policier vous arrête, vous demande l’autorisation de mesurer la longueur de votre nez et calcule la surface de l’entrée de vos voies respiratoires couverte par votre masque.

Selon la nouvelle disposition publiée par les autorités, vous êtes autorisé à couvrir seulement 30 % de votre nez.

Si 70% de votre appendice nasal n’est pas visible, le policier pourra vous dresser une contravention.

Il le fera d’autant plus si vous ne portez pas de masque dans un lieu public.

La loi est dure, mais c’est la loi, et nul n’est censé ignorer la loi.

« Le port du masque de protection ou d'un équipement de protection individuelle, protégeant au moins la bouche et le nez ou de tout autre équipement de lutte contre la pandémie / épidémie, déterminé par Arrêté pris en Conseil des Ministres, est obligatoire pour toute personne se trouvant ou circulant sur la voie publique, sous peine de trois mille (3,000.00) gourdes d'amende, de cinq (5) jours d'emprisonnement ou de quinze (15) jours de travail d'intérêt général à déterminer par le Conseil Municipal », affirme l’article 8 du décret, soulignant que cette obligation s'applique dans tous les centres et établissements commerciaux, les institutions publiques et privées et tous espaces ou zones recevant du public.

L’article précise que le masque ne doit pas couvrir plus de 30 % du nez. Il doit laisser visible les oreilles. Tout autre dispositif utilisé à des fins de protection sanitaire doit laisser visibles plus de 70% du nez, les yeux, les oreilles et le front. En aucun cas, une cagoule ne peut remplacer ou être substituée à un masque, explique l’article 8. 

« Les responsables de ces centres et institutions, les gardiens de ces espaces et zones s'assurent du respect de ces dispositions sous peine de trois mille (3,000.00) gourdes d'amende, de cinq (5) jours d'emprisonnement ou de quinze (15) jours de travail d'intérêt général à déterminer par le Conseil Municipal », toujours selon l’article 8.

“On imagine les quiproquos sur les 30 % de nez qui sont autorisés à être couverts... Et le casse-tête pour calculer les 70 % à laisser découverts”, écrit Robenson Geffrard dans un article en Une de l’édition du jour du Nouvelliste. 

Il y a de cela quelques jours, le premier ministre Joseph Jouthe constatait qu’il n’avait pas les provisions légales pour pénaliser les contrevenants aux recommandations du gouvernement pour freiner la pandémie Covid-19. C’est fait. 

Il est inscrit dans la loi tout ce que vous encourez comme amendes, jours de prison et travaux forcés d’intérêt public, si vous ne nettoyez pas votre véhicule, si vous ne l’aérez pas, si vous vous réunissez à plus de cinq personnes, etc., etc.

Alors que le coronavirus est dans les prisons et que les autorités pénitentiaires peinent à trouver des solutions pour protéger les prisonniers, beaucoup de dispositions sont assorties de peine de prison.

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".