OCHA/ Interview

Très peu de fonds pour financer la réponse humanitaire en Haïti  

Publié le 2020-05-22 | Le Nouvelliste

A date, le plan de réponse humanitaire révisé pour Haïti n’est financé qu’à hauteur de 9% des 253 millions de dollars espérés par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) des Nations unies pour supporter les 2,1 millions d’Haïtiens ciblés.  « La Covid-19 entrave les démarches entreprises en vue de collecter des fonds pour faire face à la situation humanitaire en Haïti. Même si les bailleurs restent vraiment attentifs, une des grandes priorités aujourd’hui reste la recherche de financements pour faire face à l’urgence sanitaire. Les bailleurs de fonds habituels doivent eux-mêmes faire face à la pandémie qui sévit chez eux, même s’ils restent très soucieux de continuer à soutenir Haïti », a indiqué Bruno Lemarquis, coordonnateur humanitaire, dans une interview au journal.

A cause des troubles sociopolitiques dont les opérations dénommées « peyi lòk » la situation humanitaire était préoccupante pendant l’année 2019. Le système de santé, déjà affaibli, avait fortement été ébranlé. Le coordonnateur humanitaire Bruno Lemarquis a précisé que le phénomène  « peyi lòk » avait aggravé la situation nomment sur le plan de la sécurité alimentaire et de la nutrition. « La malnutrition aiguë sévère est passée au-dessus des seuils d’urgence de l’OMS au mois de décembre 2019 », a fait savoir M. Lemarquis, soulignant qu’il faut s’attendre à ce que la Covid-19 aggrave cette situation.

« Aujourd’hui, les ressources sont prioritairement consacrées à la situation d’urgence, c’est-à-dire qu'elles sont dirigées vers la prise en charge des personnes atteintes de coronavirus », a affirmé M. Lemarquis. Pour le coordonateur humanitaire, le financement de la réponse humanitaire est aussi important que celui de la pandémie de Covid-19.  Il n’y a pas à choisir l’une ou l’autre, dit-il, espérant que les bailleurs continuent de financer la lutte contre la Covid-19 ainsi que celle contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans le monde plus particulièrement en Haïti.

M. Bruno Lemarquis a identifié quelques facteurs  susceptibles d’exacerber la situation de l’insécurité alimentaire. Il y a la crise sanitaire qui pousse à prendre des décisions drastiques en vue de sauver des vies avec des conséquences économiques : chute des envois de fonds de la diaspora, le chômage technique dans de nombreuses entreprises, etc. Le coordonnateur humanitaire a aussi souligné les restrictions à l’exportation de nombreux de pays préoccupés par le besoin d’assurer la sécurité alimentaire de leur population. « Ces restrictions risquent d’aboutir à des ruptures d’approvisionnement et à une hausse des prix des denrées alimentaires », regrette Bruno Lemarquis, soulignant également les risques de pénurie alimentaire à cause des phénomènes du changement climatique.    

Toutefois, le coordonnateur humanitaire voit deux grands avantages de la crise sanitaire : d’abord, l’opportunité de pouvoir investir dans le système de santé (formation, aménagements, équipements) ;  ensuite, il voit une opportunité de souligner l’importance des circuits courts et l’intérêt de soutenir plus encore l’agriculture et le secteur agroalimentaire en Haïti. « Comme le rappelle souvent le secrétaire général des Nations unies, M. António Guterres : l’agenda 2030 demeure notre feuille de route. La crise de Covid-19 doit nous permettre de mieux redémarrer pour mieux bâtir les bases de la prospérité », a soutenu Bruno Lemarquis.    

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".