Haitian Ladies Week-end, encore un rendez-vous réussi !

PUBLIÉ 2019-10-18


Discours inspirants, rencontres prometteuses, retrouvailles chaleureuses, dans une ambiance sympathique. Voilà en gros l’atmosphère du Haitian Ladies Week-end qui s’est déroulé à Washington DC du 11 au 13 octobre 2019. D’un simple brunch il y a quatorze ans, cet événement a pris de l’ampleur et est devenu le rendez-vous branché des Haïtiennes de la diaspora qui accueille, entre autres, de jeunes professionnels influents et des icônes de divers milieux. Cette année, elles étaient plus de 500 à y prendre part !

Pour ce week-end qui s'est déroulé autour du thème « Igniting our power », la programmation était bien chargée. Elle s'est ouverte, le vendredi 11 octobre 2019, avec une visite au National Museum of African American History and Culture, suivie d’une réception privée donnée par l’ambassade d’Haïti à Washington, qui a été l’hôte du brunch les années précédentes. Au cours de la journée du samedi 12 octobre s’est tenu le symposium au American University Law School marqué par des panels de discussion avec différentes invitées telles que Guerda Nicolas de Ayiti Community Trust, Marguerite Lathan de Fonkoze, Rosemonde Pierre-Louis de NYU McSilver Institute, Yve-Car Momperousse, de Kreyol Essence, pour parler de leur engagement envers Haïti. Dans un autre panel, Cassandre Davilmar de Lakou Café, Daphne Dufresne de GenNx360 Capital Partners, Swanellie Paulin de Edwards Jones et Jeanique Riche-Druses de JP Morgan Chase ont prodigué des conseils pour sortir du cercle de la pauvreté et bâtir de la richesse. On ne pourrait passer sous silence une autre présentation tout aussi intéressante faite par la Dr Suzie Richardson Armas, du New World Health Foundation, autour de l’importance pour les femmes de se ressourcer.

Après une nuit à faire la fête à l’after-party qui a eu lieu au Pure Lounge, les dames étaient sur leur trente-et-un pour le brunch du dimanche qui fut tout aussi enrichissante. Voir ces centaines de femmes déambuler dans la grande salle du National Housing Center pour le quatorzième brunch du Haitian Ladies Brunch était carrément époustouflant. On a senti l’espoir et la fierté chez ces femmes d’origine haïtiennebqui ne cachent point leur envie de s’intégrer et de mettre leur savoir et savoir-faire au service du pays. Cela traduit aussi à quel point la diaspora haïtienne a évolué et de fait, représente un vivrier de compétences qu’Haïti devrait inclure dans son plan stratégique de développement.

Si beaucoup ont profité pour se procurer des produits haïtiens auprès de plusieurs entreprises présentes pour l’occasion au marketplace aménagé par Bien Abiye, le clou de la journée demeure les présentations très inspirantes de la célèbre écrivaine Edwidge Danticat et de l’analyste politique Karine Jean-Pierre. Leurs discours ont résonné dans l’assistante qui y a puisé motivation et inspiration avant de regagner chez eux.

De toute évidence, cette nouvelle édition du Haitian Ladies week-end est un succès. Cette équipe de 9 femmes, menée par Nadine Duplessy Kearns, peut donc se décerner le satisfecit d’avoir bâti un réseau solide de femmes qui peut s’avérer très influent,comme le prouve leur compte Facebook qui compte déjà plus de 40.000 membres.

Si certaines ont exprimé le vœu de voir le Haitian Ladies Network s’impliquer dans des actions qui vont au-delà de ce rendez-vous annuel à Washington, les organisatrices gardent cependant leur focus. « Notre objectif est de monter un réseau où les femmes haïtiennes peuvent se réunir ensemble et trouver le support et les encouragements nécessaires pour lancer les différents projets qu’elles ont en tête. Pwojè nou se moun avan tout bagay. On est contentes d’être un safe-space, une plateforme où des femmes peuvent se ressourcer, mais aussi trouver l’inspiration et la motivation pour développer leur leadership et avancer dans leur projet, mais aussi les partenaires qu’il leur faut aussi », affirme Thamar Harrigan qui s’occupe des communications. « Imagine que les milliers de femmes qui nous suivent se positionnent comme des leaders et s’engagent à changer leurs communautés respectives à travers différentes initiatives... Voilà le véritable pouvoir que nous voulons. » Une idée qui colle bien avec le thème de cette année. Rendez-vous du 9 au 11 octobre 2020, pour une quinzième édition encore plus prometteuse.



Réagir à cet article