Éducation/ Hommage

Sœur Marie Bruno, 60 ans de carrière dans l’enseignement

Âgée de 82 ans, la sœur Marie Bruno de  la Congrégation des Filles de Marie Paridaens, qui compte 60 ans de carrière au service de l’éducation haïtienne, est toujours en activité. Le parcours professionnel d’enseignante de cette religieuse, qui a dirigé pendant 20 ans le Collège Cœur Immaculée de Marie (CIM), mérite d’être souligné.  

Publié le 2019-06-07 | Le Nouvelliste

À Latremblay 12 (Croix-des-Bouquets), à l’école congréganiste Sofia reine d'Espagne (FDM), la sœur Marie Bruno a partagé, le dimanche 2 juin 2019, avec Le Nouvelliste, ses expériences d’enseignante. Vêtue de sa soutane blanche, la religieuse a livré ses impressions à ses interlocuteurs.  Son parcours pédagogique ne ressemble sans doute à aucun autre.

Ayant vu le jour en novembre 1936 à Saint-Marc (département de l’Artibonite), d’une famille de trois enfants, elle fut élevée par sa marraine Georgette François qui lui a transmis l’amour de l’enseignement. Douée pour le contact humain et généreuse de nature, la sœur Marie Bruno a très rapidement mis cette richesse au service de la communauté en embrassant l’enseignement comme profession, une profession ô combien noble et respectée.

«N’importe qui ne peut pas être enseignant. C’est une profession à laquelle on devrait accorder une importance capitale, vu que nous formons les hommes et les femmes de demain. Malheureusement, elle est mise à l’écart. J’ai considéré l’enseignement comme un sacerdoce dès mon jeune âge. Sachant que l’éducation est la meilleure chose à donner aux enfants pour une meilleure société, depuis 1965 je viens en aide à des enfants en difficulté en les scolarisant à travers un programme dénommé Scholarship Program. Au début, nous avions 80 enfants. J’ai eu l’aide de beaucoup d’amis et d’anciens élèves », a dit la sœur Marie Bruno.

Comme tout enseignant néophyte, elle a débuté sa carrière, il y a 60 ans, soit en 1959, chez les sœurs des filles de Marie (Paridaens) de Saint-Marc après ses études en éducation et ses études en droit à l’École de droit et des sciences économiques des Gonaïves. Cette ancienne de l’école Élie Dubois a formé plusieurs générations d’hommes et de femmes pendant ses 60 ans de carrière dans le milieu éducatif haïtien. Parmi ses élèves, l’ambassadeur Denis P. Régis et sa sœur Mouna Hage Boulos (femme du Dr Réginald Boulos), Marie Claire Castely Noël (directrice de l’Institut La Sève), Yolette Étienne (spécialiste en relations internationales), Gérarda Germana, pour ne citer que ceux-là.   

Après avoir passé deux ans chez les sœurs de Saint-Marc, elle rejoint en 1961 l’école nationale congréganiste Notre-Dame du Perpétuel Secours du Bel-Air, une très bonne école malgré son environnement. En 1964, elle a été transférée à l’école congréganiste des filles de Marie (Paridaens) de Plaisance (département du Nord). Entre 1967 et 1968, sœur Marie Bruno a été affectée à l’école congréganiste des filles de Marie (Paridaens) du Cap-Haïtien. Elle a été affectée à nouveau entre 1968 et 1970 à Port-au-Prince. En 1971, elle a été placée à Pilate. Entre 1971 et 1973, chez les sœurs de Saintard (Arcahaie). Par la suite, la sœur Bruno a rejoint l’école nationale congréganiste Notre-Dame du Perpétuel Secours du Bel-Air entre 1973 et 1974. Après y avoir passé une année, elle fut affectée chez les sœurs de La Vallée de Jacmel (Sud-Est).

En 1978, elle quitta le pays pour des études supérieures à Kentucky, aux États-Unis d’Amérique. Il a poursuivi ses études en France en 1980. De retour au pays en 1981, elle donna des cours de psychologie, de pédagogie et de méthodologie à l’École normale supérieure. La puissance de travail de la sœur Marie Bruno était telle qu'elle arrivait à mener de front, pendant 20 ans, la direction du collège Cœur Immaculée de Marie (CIM) entre 1982 et 2002. Deux ans après son arrivée, elle a implanté la terminale au sein de cet établissement scolaire.

Après avoir quitté le CIM en 2002, sœur Marie Bruno s’est rendue à New York pour servir la congrégation au plus haut niveau. «Pendant de longues années, je me suis adonnée à des recherches pédagogiques et didactiques pour le bien de mes élèves. Les enseignants, tous corps confondus, ont besoin de parfaire et de consolider leurs acquis linguistiques, pédagogiques, le tout pour une maîtrise de leur métier d’enseignants.»

Très active malgré son handicap

À la suite de deux opérations chirurgicales au niveau des genoux en 2016, l’octogénaire n’est plus maître de ses membres. Son handicap moteur ne l’empêche pas malgré tout de continuer sa carrière d’enseignante. Elle enseigne le français, l’anglais, l’histoire dans ses classes et donne aussi un cours de solfège à une dizaine de jeunes durant ses temps libres. «J’invite les jeunes à prendre leurs études au sérieux, car l’éducation est la voie qui mène à la réussite. Pour citer saint Jean Bosco, sans confiance, il n’y a pas d’éducation», indique-t-elle.

Toutefois, les collègues de la sœur Marie Bruno la reconnaissent non seulement pour ses talents de pédagogue, mais encore pour ses aptitudes et compétences de chercheuse en méthodologie pour laquelle elle a consacré des années de travail. Elle est un modèle exceptionnel qui a marqué sa génération. Outre ses qualités professionnelles d’enseignante, elle est une humaniste, une femme chaleureuse et généreuse qui a su rassembler autour d’elle une équipe soudée qui continuera à faire vivre ses valeurs.

Amos Cincir
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".