La situation dégénère à Cité Soleil, l’hôpital de Chancerelles subit les conséquences

Publié le 2019-03-14 | Le Nouvelliste

National -

Sous des tirs nourris, médecins et patients bravent le danger depuis le 7 février dernier pour se rendre à la maternité Isaïe Jeanty située à Chancerelles dans la commune de Cité Soleil.  Des gangs armés reprennent du service et imposent leurs lois. Le seul centre hospitalier public spécialisé en soins obstétrico-gynécologiques, pris dans un étau, subit les dommages collatéraux. Cela fait plus d’un mois depuis que les patients et le personnel médical désertent l’hôpital pour sauver leur peau.

Les témoignages, sous le couvert de l’anonymat, de deux médecins affectés à l’hôpital, donnent des sueurs froides. « On est terrifiés. Des bandits  créent un climat de terreur dans la zone. Et nous en subissons les conséquences. Un jour, des bandits ont fait irruption à l’hôpital et ont exigé de nous de leur donner notre blouse pour se dissimuler. L’hôpital ne fait pas l’objet d'attaques ciblées, mais subit les dommages collatéraux », racontent-ils, angoissés.

Depuis le 7 février lors des évènements « peyi lòk », la situation est intenable à Chancerelles, quartier de Cité Soleil qui connaissait une paix apparente depuis un certain temps. Le calme est souvent éphémère et les échanges de tirs entre gangs rivaux sont sporadiques, selon les médecins. Des gangs rivaux s’affrontent, donnent des concerts d’armes automatique. L’hôpital sert d’asile, où viennent se cacher des malfrats.

La présence de trois policiers affectés à l’hôpital ne les empêche guère de commettre leurs forfaits. Ils circulent librement dans l’enceinte de l’hôpital.  « On a l’impression d’être pris en otage », a confié l’un des médecins, joint par le journal, jeudi 14 mars 2019.

En dépit de tout, la maternité Isaïe Jeanty continue à fonctionner. Souvent les médecins sont obligés de se mettre à couvert pour échapper aux tirs. Une image qui faisait le tour des réseaux sociaux montrait des médecins, des infirmières et employés dudit établissement sanitaire, qui se sont réfugiés sous un lit. « C’est notre mission, notre vocation. Nous devons, même si c’est avec la peur au ventre, même si c’est en période de guerre, prodiguer des soins, recevoir tous ceux et celles en quête d’une prise en charge médicale», ont-ils dit, précisant que l'hôpital fonctionne au ralenti. 

Ce ne sont pas tous les employés qui viennent au chevet des patients. Les patients également désertent de plus en plus l’hôpital. « Nous voulons venir travailler, mais les conditions ne sont plus réunies », ont-il expliqué. La maternité Isaïe Jeanty dispose de plusieurs services, notamment un service de gynécologie, de pathophysiologie, de pédiatrie, de maternité et de dépistage du Vih/Sida. Elle figure parmi les hôpitaux universitaires. La structure accueille entre autres des médecins, des étudiants en sciences infirmières, des auxiliaires pour effectuer des stages.

Pour ces médecins, il est urgent que les responsables fassent signe de vie, prennent des dispositions pour assurer la sécurité des employés et de tous ceux qui fréquentent le centre hospitalier. Ils estiment que les autorités doivent affecter un corps spécialisé à l’hôpital.

À La Saline comme au Bicentenaire, les bandits imposent leur loi

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".