Les élections d’octobre 2019 sont virtuelles, selon Carl Murat Cantave

Au terme de son voyage à la tête d’une délégation de trois sénateurs à Washington du 3 au 9 mars derniers, le président du Sénat Carl Murat Cantave présente un bilan jugé plutôt positif  pour avoir discuté de la conjoncture du pays avec des officiels américains. Le deuxième personnage politique du pays se dit satisfait d’avoir convaincu les Américains de la non-faisabilité des élections d’octobre 2019 en Haïti.

Publié le 2019-03-13 | Le Nouvelliste

National -

Discuter de la nécessité d’octroyer le statut de résidents permanents aux bénéficiaires du TPS, parler d’une éventuelle crise humanitaire qui menace cinq des dix départements du pays, évoquer les conséquences des derniers mouvements de rue dans le pays, le voyage du président du Sénat Carl Murat Cantave aux côtés du sénateur Wilfrid Gélin et de la sénatrice Dieudonne Luma Étienne se veut plutôt fructueux selon le bilan de Carl Murat Cantave. Au dire du président du Sénat, ces faits prouvent qu’Haïti « a besoin de l’encadrement de ses amis ».

Pour ce faire, le président du Sénat confie avoir rencontré des parlementaires américains, des responsables de la BID, du NDI, de l’IRI et de la remplacante de Kenneth Merten pour les affaires d’Haïti, du Canada et de l’Amérique latine.

En réaction, les parlementaires rencontrés ont promis de sensibiliser le département d’Etat auxdits faits en vue d’une intervention en faveur d’Haïti. Pour sa part, la BID promet d’intervenir sur le conjoncturel afin de soulager les besoins de la population. Sur ce point, Carl Murat Cantave indique avoir plaidé en faveur d’un allègement des procédures de décaissement jugées trop longues.

Parmi les points évoqués par la délégation durant son séjour en terre américaine, la question des élections d’octobre 2019 a bel et bien pris place.

Selon Carl Murat Cantave, « les élections d’octobre ne sont pas possibles sans la prise en compte de certains paramètres ». Il veut, pour preuve, la crise socioéconomique, l’existence des zones de non-droit, la loi de finances qui est dans l’impasse, la noyade de la loi électorale et la loi organique du CEP. Le président du Sénat croit qu’il est un peu « virtuel » de parler d’élections en octobre sans penser à cette réalité. Même en essayant de résoudre rapidement ces problèmes, la question du temps qui passe les rattrapera.

Le sénateur estime que le pays fait face à un dilemme car, selon lui, la non-tenue de ces élections pourrait conduire le pays au bord du gouffre quand, sans un Parlement fonctionnel, le président de la République dirigera par décret.

La seule solution reste la réalisation d’un dialogue entre les acteurs. C'est pourquoi l'élu du département de l'Artibonite appelle à un dialogue pouvant aborder non seulement les problèmes conjoncturels mais aussi la structure même du pays.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".