Le sénateur Patrice Dumont reconsidère sa position sur le départ organisé de Jovenel Moïse du pouvoir

Au Sénat de la République, Patrice Dumont avait soutenu un groupe de parlementaires qui, dans la période des dix jours de l’opération « pays lock », souhaitaient le départ planifié du chef de l’État, Jovenel Moïse. Vu l’évolution de la situation, le sénateur de l’Ouest reconsidère sa position. Il s’explique, le vendredi 8 mars 2019, sur le plateau de l’émission « Haïti sak kap kwit ? » réalisée sur la chaine 20.   

Publié le 2019-03-12 | Le Nouvelliste

National -

Ses propos en faveur d’un départ organisé/préparé du chef de l’État se prêtaient au contexte de turbulences incessantes que traversait le pays laissant entrevoir une absence d’autorité. Le sénateur de l’Ouest, se réclamant de l’opposition « modérée/constructive », qui, précise-t-il, n’exige pas le départ du président à tout bout de champ, explique que sa position découlait du contexte lié, d’une part, à un niveau d’irresponsabilité et, d’autre part à la violence. Aujourd'hui, le sénateur  n'entend pas donner carte blanche au président de la République. Car, souligne-t-il, Jovenel Moïse n’a toujours pas montré qu’on peut lui faire confiance. Les événements enregistrés les 6 et 7 juillet 2018 et au cours du mois février dernier peuvent se répéter, croit-il.

Jovenel Moïse, encore ferme à la barre comme président, doit se démêler, estime le sénateur, pour faire mieux. Le parlementaire croit aussi qu’il est important que la vigilance populaire demeure. Néanmoins, Patrice Dumont ne voit toujours pas comment va se corriger « la rupture entre Jovenel Moïse et la population haïtienne…». Le sénateur n'affirme pas que le président ne terminera pas son quinquennat, et a tenu à retracer le début du désamour entre la population d’avec le premier mandataire de la nation. Tout est parti, d’après lui, de l'intervention de Jovenel Moïse aux Cayes devant un public, et qui a balancé la fameuse phrase « Le président a parlé, point barre ». Il y a eu également, poursuit-il, la manifestation de la part du chef de l’État, d’une forme de déni dans le dossier PetroCaribe, entre autres.

Si, d’un côté, il voulait la planification du départ du président, Patrice Dumont ne partage nullement l’idée de « tabula rasa » prôné par certains, comme pour dire que les parlementaires sont tout aussi concernés. En effet, le président de la commission Sport dit « reconnaître que collectivement, ils ne sont pas parvenus à faire le travail de la population ». Le sénateur craint que l’anarchie totale ne s’installe si une telle situation survenait. Si la Constitution prévoit un processus de remplacement du président de la République en cas de l’absence de celui-ci, rien n’est en revanche dit quant à l'éventualité de dissolution du Parlement haïtien, rappelle le représentant de l'Ouest.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".