Opération «pays lock », l’étau se resserre sur Jovenel Moïse

Port-au-Prince et certaines villes de province ont connu une nouvelle journée de tensions ce dimanche 10 février. Des milliers de personnes continuent de gagner les rues pour réclamer le départ du président de la République, Jovenel Moïse.

Publié le 2019-02-09 | Le Nouvelliste

La rue ne décolère pas. La vague  de fond est venue de Carrefour, où, samedi matin, des barricades de pneus enflammées obstruaient les routes, des tirs ont été entendus ainsi que le ras le bol de milles poumons exigeant le départ du président Jovenel Moïse. Au fil de la journée, à Delmas, au Canapé Vert, à morne Calvaire, à Carrefour Marassa et ailleurs, les photos et vidéos soutenaient l’évidence d’un « lock », d’un étau qui se resserre autour du président Jovenel Moïse.

En milieu d’après-midi, c’est pratiquement sous la fenêtre du président, non loin de sa résidence, à Pèlerin 5, que des pneus ont été enflammés érigés par des riverains en colère après qu’un policier ait brutalisé la conductrice d’un véhicule impliqué dans un accident de la circulation avec le cortège de l’ex-Premier ministre, Jack Guy Lafontant, a rapporté Scoop Fm dans une dépêche.

Le président Jovenel Moïse, poussé dans les cordes de la vie chère, des promesses non tenues, semble perdre de l’emprise sur la situation. Son intervention, la veille, en marge d’une rencontre avec des importateurs de riz non présentés à la presse pour trouver un moyen d’agir pour faire baisser les prix de ce céréale, n’a pas calmé la rue.

Le président, affaibli, a écarté l’idée de démissionner. Il s’accroche à la constitution, à la durée de son mandat même s’il n’était plus possible de faire semblant que les actions effectuées depuis deux aident à nourrir le peuple et augmenter ses revenus. 

Si le président Jovenel Moïse affiche un détachement le rendant quelque peu décalé par rapport à la gravité de situation, des sources interrogées par le journal sont inquiètes. Elles craignent les débordements. « Il faut essayer de comprendre ce qui se passe. Mais je m’inquiète que pour certains, il faut que les choses se gâtent d’avantage pour que des lignes bougent », a-t-elle indiqué. Le temps est le meilleur ennemi du président Moïse, a expliqué cette source, au courant des hypothèses et des cas de figures possibles.

Cependant, le pays lock a des conséquences.  Si la livraison de diesel et de gazoline été faite dans les deux terminaux, Thor et Varreux, beaucoup de stations à essence sont en rupture de stock à cause des obstructions de route depuis trois jours, a appris le journal d’une source proche de l’ANADIPP.  

Cette incapacité à alimenter des sites dans des points éloignés du terroir peut impacter des abonnées de services de téléphonies mobile, a aussi appris le journal en début de soirée alors que la nuit, lourde d’inquiétudes, tombait sur la zone métropolitaine de Port-au-Prince…

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".