Matière à réflexion

Imbécile heureux

Pour votre matière à réflexion, nous vous soumettons aujourd’hui un texte de l’auteur dramatique allemand Bertolt Brecht (10 février 1898 - 14 août 1956). Notons qu’il s’était naturalisé autrichien en 1950 après que le régime nazi l’a déchu de sa nationalité allemande en 1935.

Publié le 2018-07-11 | Le Nouvelliste

Culture -

« Le pire des analphabètes, c’est l’analphabète politique. Il n’écoute pas, ne parle pas, ne participe pas aux événements politiques. Il ne sait pas que le coût de la vie, le prix de haricots et du poisson, le prix de la farine, le loyer, le prix des souliers et des médicaments dépendent des décisions politiques. L’analphabète politique est si bête qu’il s’enorgueillit et gonfle la poitrine pour dire qu’il déteste la politique. Il ne sait pas, l’imbécile, que c’est son ignorance politique qui produit la prostituée, l’enfant de la rue, le voleur, le pire de tous les bandits et surtout le politicien malhonnête, menteur et corrompu, qui lèche les pieds des entreprises nationales et multinationales. »

Bertolt Brecht

Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article