Jean Luc Verna désormais sur Magik 9, 100.9

PUBLIÉ 2018-03-02
Avec leur console, les disc-jockeys sont capables de magie. Aux soirées mondaines, aux festivals, concerts ou dans certaines émissions, on ne saurait se passer de leur savoir-faire. Ils font bouger les party people dans la plus grande frénésie. En ouvrant la bouche, ces derniers sont capables de créer la sensation avec des slogans plus accrocheurs que d’autres. Cet univers compte en son sein depuis peu, Jean Luc Verna. Un jeune DJ très prometteur qui va augmenter sa cote de popularité dans les jours à venir grâce à JLV Time, une émission qui sera diffusée sur Magik 9.


À tout juste 20 ans, Jean Luc Verna sait d’ores et déjà quelle orientation donner à sa vie. D’un ton rassurant, le jeune homme affirme vouloir faire carrière sous la casquette de DJ. Contrairement à certains qui se sont frayé un chemin dans cette sphère, il choisit de ne pas porter de sobriquet. « C’est assez original, témoigne-t-il, de garder son nom dans ce milieu, car rares sont ceux qui le font. Je veux me faire un nom en tant que Jean Luc Verna. »

Rap, hip hop, rasin, dance hall, reggae, pop, le jeune homme se veut très éclectique quant à ses choix musicaux. Ainsi, Jean Luc se souvient être tombé très tôt en amour pour la musique. Avec le temps, cette passion n’a fait que s’accroître, ce qui explique qu’il a pu se procurer dès son adolescence des logiciels comme Virtual DJ afin de s’engager dans cette nouvelle aventure. Bonne pioche, le talent est là ! Le bonhomme y prend goût et se procurera sa première console peu de temps après.

Suivant de très près les DJ haïtiens les plus prisés, seulement deux parviendront à l’influencer : DJ Cash Cash et Jack. « Ces deux-là ont pu m’inspirer de par leur professionnalisme. Leurs touches sur la console sont agrémentées d’une pointe d’originalité » ajoute le jeune homme qui ambitionne de faire mieux que ses prédécesseurs. « Depi m te fenk tande DJ sa yo, touch yo te rive sou mwen. Mwen te di tèt mwen sa y ap fè a mwen ka fè l tou. E petèt pi byen toujou », a poursuivi l’étudiant à l’Université Quisqueya.

Timidement, le jeune Port-au-Princien se construit une renommée. Dans de nombreuses fêtes privées, ou dans certaines festivités à grande popularité comme les deux éditions de « Vagabundos », « La nuit de la musique », Jean Luc a pu faire bouger les fêtards aux rythmes de sa console. Le samedi 3 mars 2018, à Le Vieux Tunnel, il illustrera à nouveau son talent de disc-jockey au cours de la soirée Kreyòl La pou kòl.

Toutefois, Jean Luc a décidé de franchir un autre cap dans sa carrière de DJ. À partir de ce samedi 3 mars 2018, « JLV Time » sera une toute nouvelle émission à Magik 9 sous la direction du jeune homme. « Cette émission est pour moi une occasion d’augmenter ma cote de popularité. Ce sera, dit-il, un espace dédié aux jeunes. » Musique, sport, cinéma, débat et libre tribune, celle-ci contiendra plusieurs rubriques, de ce fait, se démarquera des autres émissions de DJ. Ce programme sera diffusé tous les samedis, de 3h à 5h, et tous les jeudis de 9h à 11h PM.

Il exhorte les jeunes de sa génération à éviter la facilité. Il leur suggère de ne pas sombrer dans la drogue et dans l’alcool mais par-dessus tout, il les encourage à prendre la voie de l’éducation.

Pierre Michel André pierremichelandre@gmail.com



Réagir à cet article