Sur son statut d’inculpé, Jovenel Moïse dit avoir « la conscience tranquille » en attendant la décision de la justice

Publié le 2018-02-09 | Le Nouvelliste

National -

Le président Jovenel Moïse boucle la première année de son quinquennat avec le statut d’inculpé dans une affaire de blanchiment présumé des avoirs en rapport avec ses activités privées d’hommes d’affaires. Encore une fois, cette fois en tant que chef de l’Etat, il a souligné que son compte, comme l’atteste le certificat de la banque, est en gourde, pas en dollar.

« Cela veut dire que ma conscience et celle de mon équipe sont tranquilles et nous attendons la justice de notre pays. Nous attendons que cela prenne le temps qu’il faut. Notre compte est en gourde. Et dans ce pays, pendant mon mandat, personne ne subira de persécutions politiques sur la base de mensonge », a insisté le président de la République.

Le juge d’instruction Bredy Fabien est en charge de l’instruction de ce dossier depuis au moins un an. Il avait remis son dossier d’enquête à l’ex-commissaire du gouvernement Jean Danton Léger. L’ex-chef du parquet avait demandé un supplément. Le dossier, après la prestation de serment du président Jovenel Moïse, ne fait plus l’actualité judiciaire. Sur le ton de l’insulte, de la dénonciation, des opposants ne ratent cependant jamais l’occasion d’indiquer que le chef de l’Etat, avec son statut d’inculpé, a un dossier pendant devant la justice.

Ses derniers articles

Réagir à cet article