Emmelie Prophète, sous le regard de Frantz Duval

Publié le 2018-01-18 | Le Nouvelliste

Culture -

Après avoir lancé ses activités à l’occasion de son 7e anniversaire le dimanche 14 janvier 2018, le club Signet ARAKA a poursuivi la série avec une conférence au ministère de la Culture et de la Communication, ayant pour thème « Portrait d’Emmelie Prophète, femme de presse et de la politique ». Pour dessiner correctement ce portrait, le club a pensé au rédacteur en chef du quotidien Le Nouvelliste, Frantz Duval, ami et collègue de la femme de plume, Emmelie Prophète. À travers des mots bien choisis pour l’occasion, M. Duval a campé une Emmelie amante du micro et de la plume.

Son aventure avec le micro ne date pas d’hier. Emmelie Prophète a prêté sa voix, pendant près de huit ans, aux ondes de radio Haïti Inter, pour une émission de jazz dont elle était l’animatrice. « Une émission de très bonne facture, qui permettait aux auditeurs de découvrir la diversité de la musique noire et celle du jazz », informe Duval. Cette mélomanie habite aujourd’hui encore Mme Prophète, si on s’en tient au choix de ses musiques sur 100.9, Magic 9, cette fréquence stéréo sur laquelle elle anime depuis tantôt 4 ans une émission culturelle, « Les carnets d’Emmelie ». Avec sa « vwa santi bon », elle passe au peigne fin l’actualité et la production culturelle haïtiennes. « Emmelie, c’est une diction, des mots bien choisis, et aussi une élégance », ajoute M. Duval.

Maniant aussi bien le micro que la plume, Mme Prophète est à ce jour auteur de plusieurs ouvrages tels que « Le reste du temps », « Le désir est un visiteur silencieux », « Impasse dignité », « Le bout du monde est une fenêtre », « Le testament des solitudes », ce roman pour lequel elle a reçu le Grand Prix littéraire des Caraïbes de l’Association des écrivains de langue française (ADELF).

L’auteur s’intéresse et s’intègre dans toutes les activités ou entreprises ayant rapport à la littérature, aux livres. Elle a dirigé la Bibliothèque nationale, la Direction nationale du livre (DNL) pendant cinq ans, et est actuellement la directrice du Bureau haïtien du droit d’auteur (BHDA). Elle est aussi secrétaire exécutif du Centre Pen Haïti, qui aide à instaurer les activités sociales et culturelles, visant à donner une visibilité à l’art et à la culture haïtiens, et à créer une meilleure exploitation des œuvres et créateurs haïtiens.

Journaliste, poète et romancière, Emmelie Prophète est aussi ce critique littéraire qui ne fait pas de cadeau. Ces critiques, justes mais poignants, voire méchants parfois, dévoilent cette Emmelie soucieuse du travail bien fait et qui n’encourage pas la médiocrité. « Libre de ses propos, Emmelie Prophète est cinglante, une critique sévère, honnête et sans concession », déclare Frantz Duval. Ce dernier affirme qu’il trouve son amie un peu dure parfois, mais elle a le mérite de toujours dire la vérité comme elle est.

Vous pouvez certainement croire que Mme Prophète partage sa vie entre la plume et le micro, l’animation et la rédaction ! Halte-là ! Elle n’a pas qu’une vie professionnelle. Emmelie Prophète est mariée, et est mère de deux enfants.

Darline Honoré Darlinehonore1324@gmail.com Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article