Quand Henri Jean évoque le bilan 2017 de la FHB

Dans la lignée des fédérations les plus actives du pays en 2017, celle de basket-ball en est un bon exemple. Pour évoquer les différentes activités réalisées par la Fédération haïtienne de basket-ball, on s'est entretenu avec le président Henri Joseph Jean. Ce dernier, ayant bien noté les dates des activités de la FHB, s'est dit à moitié satisfait, mais a qualifié de positif le bilan de la FHB avant de dévoiler les perspectives pour l'année 2018.

Publié le 2018-01-10 | Le Nouvelliste

Sport -

Tout a pourtant très mal commencé pour la FHB en 2017, car elle était restée muette aux mois de janvier et février. Son président l'a reconnu en disant : "  On a débuté l'année 2017 de façon timide avant de prendre notre envol en mars. En effet, les 25 et 26 mars, 1er et 2 avril, la FHB a organisé une séance de formation pour les entraîneurs de la ligue de Cité Soleil. Dans la foulée, on a pu tenir notre assemblée générale et, pour l'occasion, on a procédé à l'affiliation de la ligue  de Cité Soleil. Toujours en avril, les 14, 15, 22 et 23, on s'était rendu au Cap-Haïtien dans le but d'organiser une séance de formation pour les entraîneurs de la Ligue du Nord".

Sur cette lancée, la FHB continue de marquer les esprits. En fait, Henri Joseph Jean se rappelle : « Entre mai et juin, on a eu une pléiade d'activités. Par exemple, le 18 mai, on avait organisé la deuxième édition du tournoi de basket 3x3 féminin remporté par El Quatuor. Du 19 au 20 mai, en collaboration avec Power Forward International, la FHF a réalisé un camp de détection de talents. Avec l'arbitre international américain d'origine haïtienne Marc Rony Louis, du 1er au 4 juin, on a eu quatre journées de formation au profit des arbitres. Du 14 au 18, on a organisé, sous la houlette de notre general manager Patrick Washington, un nouveau camp de détection de talents et, pour l'occasion, il s'était fait accompagner de quelques entraîneurs américains. À l'issue de cette activité, le 15 juin, on a pu procéder à la mise en place de la sélection régionale féminine de Port-au-Prince. Qui ne s'est pas souvenu de la visite en Haïti, sur invitation de la FHB, des entraîneurs américains  de la NBA D-league : Matt Brase, Cody Toppert et Nick Friedman? Ce staff technique a été nommé, le 19 juin, par la FHB pour prendre les rênes de nos sélections nationales ».

Faisant allusion aux vacances estivales, la FHB, si l'on se fie aux informations de son président, avait mis le cap sur la rubrique compétition. À ce sujet, il a fait les précisions suivantes : « Les mois de juillet et d'août, vacances estivales obligent, on avait surtout mis l'accent sur le volet compétition. Ainsi, on a supervisé et subventionné le championnat métropolitain de 3e division, organisé par l'AVESCH. Du 18 au 21 juillet, Skal Labissiere qui avait effectué une visite triomphale en Haïti en a profité pour réaliser un camp de formation pour les jeunes gens. On a pu ressusciter certaines ligues, car nous avons subventionné et supervisé des tournois ou championnats organisés par les ligues de Cité Soleil, Léogâne, Saint-Marc, Gonaïves, Arcahaie, Hinche, Cayes, Cap-Haïtien et Miragoâne. Par le biais de notre commission nationale de D2, en juillet, on avait organisé le championat métropolitain D2. À Léogâne, les 15 et 16 juillet, on a eu une séance de formation pour les entraîneurs. 

Parallèlement, le staff technique nommé par la FHB a tenu le 12 août à Miami (USA) un mini-camp de présélection. Les arbitres du nord étaient à l'honneur du 16 au 20 août, car on a eu une séance de formation pour eux. Du 25 au 30 août, on a organisé un tournoi olympique avec des sélections régionales de basketball féminin U23. Ces quatre ligues répondent aux noms de Paup, Cap, Gonaïves, St-Michel. L'équipe de la capitale a été sacrée championne. Pour les garçons, on a eu un tournoi régional de basketball 3x3 masculin U17 avec 12 ligues régionales. Cette compétition a été remportée par la sélection capoise. Pour clore nos activités en août, Nerlens Noel, sur invitation de la FHB, du 29 août au 1er septembre, a visité le pays et il a aussi pris part aux activitées liées à la semaine olympique». 

Autres activités mentionnées par Henri Jean : « On a débuté le mois de septembre, 22 au 26, par une séance de formation, durant quatre jours, pour 35 arbitres à raison de 3 arbitres par ligue. Cette séance était animée par l'arbitre international Marc Rony Louis. En collaboration avec Powerfoward International et le soutien de la FHB, le 21 septembre, deux jeunes basketteurs haïtiens ont pu bénéficier d'une bourse d'études complète aux USA. Du 25 au 29 septembre, on a pu subventionner le départ de 10 arbitres se rendant en République dominicaine pour une séance de formation de haut niveau. En vue de mettre en place l'équipe U-23, les 29 et 30 septembre, on a organisé un minicamp de présélection.

En octobre et novembre, la FHB a été très active. Le 6 octobre, on a été à Port-de-Paix en vue de former des entraîneurs et des arbitres pour le compte de la ligue locale. Deux jours plus tard, le président, accompagné du vice- président de la FHB, a été honoré lors du gala de Créole Image Honors, le 8 octobre à New York. On a aussi organisé, le 28 octobre, une journée de minibasket avec la présence d'une centaine d'enfants, âgés de 6 à 12 ans. Du 31 octobre au 5 novembre, on a eu un minicamp de basketball féminin en vue de mettre en place une présélection U-23. La troisième édition du tournoi 3x3 féminin, tenue le 25 novembre, a été remportée par TNT Heat 1 et la grande finale du championnat métropolitain de basket de D2, disputée le 26 novembre, a vu le sacre de Cité Soleil aux dépens de Wolverines de Petite Place Cazeau».

En remettant le rapport financier au MJSAC concernant les 800 000 gourdes allouées à la FHB, Henri Jean, qui s'est dit satisfait des réalisations de sa fédération, a laissé entendre que le mois de décembre a été un mois spécial pour la FHB en disant : " Pour compléter l'année 2017, en décembre, on a organisé, les 15 et 16 décembre, un camp de formation en collaboration avec le CIBA. Ce camp a éte animé par le coach retraité américain Georges Quinlan. Dans la foulée, sous la supervision de la FHB, le 17 décembre, Power Foward a eu son deuxième camp annuel. On a aussi subventionné un tournoi de fin d'année D3, organisé par AVESCH qui a débuté le 18 décembre. Notre dernière activité est le tournoi interrégional, la première édition de la coupe Friedrich Verna, organisée  du 18 au 22 décembre, avec la participation de 8 ligues. En fait, l'équipe du Cap-Haïtien a été sacrée face à celle de Port-au-Prince».

À la question quelles sont les perspectives pour l'année 2018, Henri Joseph Jean, d'un air confiant, répond : « On va poursuivre avec la mise en place des structures ayant rapport à nos sélections, nos ligues, et poursuivre aussi avec les séances de formation en vue de doter et renforcer les cadres du basket haïtien. On va mettre l'accent aussi sur les différentes sélections nationales, l'équipe senior en particulier et notre équipe '' 3x3 U-23 féminine '' qui doit se préparer aussi en vue de prendre part à des compétitions internationales qui se tiendront à Suriname et à Barranquilla (Colombie) en 2018. On va essayer afin qu'on mette sur pied un véritable championnat national, et ce dans les différentes catégories (filles et garçons) et dans les trois divisions.»

En guise de dernier mot, Henri Joseph Jean, qui entame la troisième et avant dernière année de son mandat, a fait savoir : « Je tiens à remercier les partenaires et sponsors suivants: COH,  SCG, Power Forward International, Soge-IZI,  Sogebank, Eko Dépôt, Ola Market, Shell Rotella, Bongu, les produits Arlequin, Ayiti RENT-A-CAR, Magalex store, 509 Sport Center et la presse sportive».

Ses derniers articles

Réagir à cet article