Présentation de la Carte d’identité professionnelle dans l’Ouest

Après le département du Sud, la nouvelle Carte d’identité professionnelle digitalisée (CIP) a officiellement été lancée et présentée à Port-au-Prince par le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) le jeudi 28 décembre 2017. Deux jeunes entrepreneurs haïtiens ont été honorés durant la cérémonie qui s’est déroulée à la salle de conférence du MCI, à la Société nationale des parcs industriels (SONAPI).

Publié le 2017-12-28 | Le Nouvelliste

Economie -

« La nouvelle CPI s’inscrit dans la volonté du MCI d’accompagner les acteurs économiques des petites et moyennes entreprises (PME) dans leur quête de renforcement et de développement », a déclaré Patrice Brutus, directeur de cabinet du ministre du Commerce et de l’Industrie, en présence de Daniel Denis, directeur général du MCI, de quelques entrepreneurs et d’autres cadres du ministère.

Selon Daniel Denis, l’objectif de cette nouvelle carte est d’inciter les gens à se conformer aux règlements prescrits par le MCI. Le directeur a en outre souligné que la CIP est un outil de formalisation des entreprises qui permettra à l’État de constituer une base de données et aux maires des communes de réguler et contrôler les activités économiques dans leur municipalité.

Ce document, qui attribue un statut de commerçant à tous ceux qui le détiennent, est beaucoup plus sécuritaire que le premier, a indiqué Daniel Denis, puisque cette carte est à la fois digitalisée, sécurisée, vérifiable et infalsifiable. Ainsi, un appel est lancé par le directeur du MCI en vue de sensibiliser les commerçants et entrepreneurs à se la procurer.

Parmi les avantages qu’offre la CIP, il y a lieu de mentionner : la reconnaissance légale du commerçant; sa participation à des appels d’offres ; bénéfice de prix préférentiels à l’extérieur ; ouverture d’un compte en banque (au nom de l’entreprise) et des réalisations d'opérations de dédouanement.

À noter que la CIP est délivrée par la Direction du ministère du Commerce (DCI) et devra être renouvelée à chaque exercice fiscal.

Par ailleurs, Michaël Bellot, jeune entrepreneur de « SOLO BAG», une entreprise qui se lance dans la fabrication de sacs à dos à énergie solaire, et Régine Théodat de MYABEL, entreprise de boissons à base d’alcool, sont les deux jeunes entrepreneurs haïtiens qui ont reçu des plaques d’honneurs pour leur engagement dans le secteur commercial et industriel en Haïti.

Emmanuel Moïse Yves yemmanuelmoise@gmail.com Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article