Haïti termine 2017 en 56e position

La FIFA a publié le jeudi 21 décembre son dernier classement mondial pour l’année 2017 dans lequel, Haïti, qui a disputé en tout et pour tout six rencontres, se trouve dans le top 60. Dans la zone Concacaf, les Grenadiers, deuxièmes caribéens après la Jamaïque, sont sixièmes.

Publié le 2017-12-22 | Le Nouvelliste

Sport -

En terminant l’année 2017 à la 56e place mondiale, Haïti, qui se trouve dans la deuxième partie du tableau entre le Panama (55e, 621 points) et le Japon (57e, 600 points), boucle l’année 2017 en beauté en prenant une place au classement. Les Grenadiers (6e avec 607 points), dans la Confédération Amérique du Nord, Centrale et Caraïbe de football, sont devancés par le Mexique (1032 points), les USA (867 points), le Costa Rica (850 points), la Jamaïque (625 points) et le Panama (621 points).

Auréolés d’une deuxième place caribéenne, les Grenadiers sont de loin mieux classés que les pays suivants : Honduras (68e), Curaçao (83e), Trinité-et-Tobago (87e), Canada (94e), Salvador (100e), Saint-Kitts-et-Nevis (111e), Nicaragua (119e), Suriname (128e) et Guatemala (129e).

En septembre, Haïti, bien que éliminée de toutes compétitions régionales et internationales, a eu son meilleur classement en 2017. En fait, les Grenadiers étaient à la (48e) place alors qu’ils occupaient la (49e) place en juillet. En janvier, février et mars, ils s’étaient emparés de la (69e) place. En août, les Grenadiers étaient 55e, en juin 64e, avril et mai 65e, novembre 57e et, octobre et décembre 56e.

Après le départ de Patrice Neveu (novembre 2016), deux sélectionneurs, Jean Claude Josaphat (intérim) et Marc Collat (pigiste), ont permis aux Grenadiers de disputer, en 2017, six rencontres : Haïti – Suriname (4-2) le 6 janvier, Haïti – Trinité-et-Tobago (4-3) le 8 janvier pour le compte des barrages de la Gold Cup, disuptés à Port-of-Spain. Pour atteindre la plus prestigieuse compétition de la zone, Haïti devait aussi se mesurer à Nicaragua. Contre ce dernier, Haïti l’avait emporté à l’aller (3-1), le 24 mars avant de se faire éliminer (0-3), le 28 mars à Managua. Avec le retour de Collat, en Asie, Haïti a fait deux excellents résultats : un nul (3-3), le 10 octobre contre le Japon et le 10 novembre, une victoire très significative face aux Émirats arabes unis (1-0). Bilan 2017 : 4 victoires, 1 nul, 1 défaite, 15 buts inscrits et 12 buts encaissés.

Il est à souligner qu’Haïti, qui termine l’année 2017 en 56e position avec 607 points, deuxième de la Caraïbe et sixième au niveau de la CONCACAF, après la publication du nouveau classement mondial de la FIFA, prévue pour le 18 janvier, aura à prendre part à de nombreuses compétitions sur le plan régional sans compter les matches amicaux.

Ses derniers articles

Réagir à cet article