Match amical : Haiti vs Japon

Haiti aura surpris le Japon

Le doublé de Nazon, le but de Kevin Lafrance, le match fabuleux de Zachary Hérivaux, la bonne prestation d'ensemble de la jeune sélection nationale haitienne (moyenne d'âge 23 ans et quelques mois) n'auront pas suffi pour battre le Japon. Grâce au joueur de Dortmund, Shinji Kagawa, les Japonais ont sauvé le nul dans les arrêts de jeu.

Publié le 2017-10-10 | Le Nouvelliste

Sport -

3-3. les Haïtiens ont raté l’occasion de vaincre les Japonais pour leur premier face-à-face de l’histoire en équipe A. Un but de Shinji Kagawa à 90 secondes du coup de sifflet final leur a ravi la chance de repartir avec cette victoire.

Pourtant, adoptant un 4-4-2 basé sur deux défenseurs centraux et aussi deux milieux récupérateurs qui jouaient ensemble pour la première fois, la sélection nationale haïtienne entame mal cette partie. La belle pelouse du Nissan Stadium fraîchement arrosée semble lui faire perdre contenance. On hésite, on combine mal, les Japonais sont sur un nuage et font voir de toutes les couleurs à la défense haïtienne. Arcus fait une courte passe pas assez appuyée sur l’aile droite, les Japonais l'interceptent, l'espace d'une seconde, le centre trouve la tête de Shu Kurata qui ne laisse aucune chance à Placide. On joue depuis 9 minutes et ça fait déjà 1-0 pour les Japonais. Moins de dix minutes plus tard, c’est Alex Christian qui s’enmmêle les pinceaux et se fait chiper le ballon. Le temps d'y voir clair, Sugitomo marque comme à la parade et Haïti en prend déjà 2, en moins de vingt minutes. Les spectateurs apprécient d’autant que les Japonais monopolisent le ballon au point tel qu’on s’attendait à boire la tasse. Il a fallu attendre la 25e minute pour voir les Haïtiens entrer enfin dans la partie et rappeler aux Japonais qu’ils n’étaient pas des plots d’entraînement, en obtenant leur premier corner de la partie.

Un remaniement tactique qui change beaucoup de choses

Enervé, Wilde Donald Guerrier passe à l’aile droite et laisse Shammar Sanon occuper l’aile gauche. C’est là que, bien servi par Duckens Nazon qui s’est fendu d’une bonne récupération, le joueur de Qarabag élimine deux adversaires avant de servir sur un plateau Kevin Lafrance, pour la réduction du score. On joue depuis 27 minutes et le public constate que les Haïtiens pouvaient marquer des buts. 2-1 ce sera le score à la mi-temps. Un seul changement sera opéré pendant cette période. Collat décide de sacrifier Derek Etienne en faisant entrer Andrew Jean-Baptiste au poste de récupérateur. Dès lors, Haïti évoluera en 4-2-3-1, avec Zachary derrière Nazon, seul en pointe.

Une 2e période folle

Fort de son avantage, Hallilodzic,coach du Japon ne réagit pas et les Haïtiens sèment le danger. 48e minute, ils obtiennent un bon coup franc que Wilde Donald exécute, mais le portier japonais capte bien son ballon. 4 minutes plus tard, les Haïtiens en obtiennent un nouveau, au niveau de la ligne médiane. On décale aisément Arcus Carlens qui centre en douceur entre les lignes pour trouver Nazon. Ce dernier ne laisse aucune chance à Hygashyguchy Masaaki en roulant le ballon au ras du montant droit de ce dernier. Haiti refait son retard et se met à égalité du Japon 2-2.

Quand à la 77e minute, Duckens Nazon, encore lui, réussit le doublé d'une superbe frappe enroulée du droit, dans le même but où Ronaldo avait 2 fois battu Oliver Kahn en 2002, le public ne comprend plus. Haïti mène 3-2. Et ça pourrait être 4 si cette superbe action de toute l’équipe haïtienne conclue par un très bon tir de Nazon n’avait pas fini en corner.

On croyait détenir la victoire. Le public poussait mais semblait ne plus espérer grand-chose puisqu’il ne restait que 3 minutes d’arrêts de jeu. Mais, sur une belle action japonaise, Shinji Kagawa, entré en jeu quelques minutes plus tôt, égalise à 90 secondes du coup de sifflet final, sur une frappe détournée qui trompe un peu Placide. 3-3, c’est le score final et la Coupe Kirin reste non attribuée, même si pendant un certain temps, on croyait que les Haïtiens l’avaient gagnée pour avoir marqué 3 fois en déplacement.

Feuille de match

Mardi 10 octobre 2017.

Stade :Nissan Stadium Yokohoma.

Spectacteurs : 47 420 spectateurs.

Arbitre : Peter Green de l’Australie.

Japon vs Haïti 3-3 (2-1)

Buts : Shu Kurata, dossard 7, à la 9e minute. Sugimoto Kenyu à la 17e minute, et Shinji Kagawa dans les arrêts de jeu pour le Japon.

Kevin Lafrance 27e, Dukens Nazon 52e et 77e pour Haïti.

Avertissements : Zachary Hérivaux 87e, et Andrew Jean-Baptiste 90e, pour Haïti.

Expulsion : aucune.

Japon vs Haïti 3-3

Hygashyguchy Masaaki 12 - SHOJI Gen (Kashima Antlers) 3, Nagatomo Yuto (Capt ) Inter de Milan 5, MAKINO Tomoaki (Urawa Red Diamonds)20, SAKAI Gotoku (Hambourg Sport-Verein/Allemagne) 21 - KURATA Shu (Gamba Osaka) 7 (Shingi Kagawa 10, 59e), ENDO Wataru (Urawa Red Diamonds)6, KOBAYASHI Yuki (SC Heerenveen/Hollande)17 (Idegushi Yosuke 2,55e) SUGIMOTO Kenyu (Cerezo Osaka) 13 (Ozako Yuyo 15, 63e) - ASANO Takuma (VfB Stuttgart/Allemagne) 18, INUI Takashi (SD Eibar/Spain) 14 (Ueda Naomichi 4, 80e)

63e le dossard 15 remplace le 13 côté japon

80e, le numéro 4 remplace le 14 japonais.

Entr: Vahid Hallillodzic (Serbie)

Haïti : Johny Placide (capt) (Oldham Athlétic Club/Angleterre) 1 – Arcus Carlens (AJAuxerre/France)2 (Mardochée Samuel Pompée, Don Bosco de PV/Haïti), Jems Geffrard (Ekenas IF/Finlande) 4 (JamesAmbroise, 64e) Jérôme Meshack – Armada JX, Jacksonville (USA)3, Alex Christian – FC Grandzasar (Armenie) 22 – Wilde Donald Guerrier - Qarabag FK (Azerbaïdjan)7, Zachary Hérivaux – New England (USA)8, Kevin Lafrance – AEL Limassol (Chypre)13 (Reynald Metellus 6,Avranches/France, 67e), Djimmy Shammar Sanon (Impact de Montréal/Canada) 17 (Jonel Desiré 18, 58e) - Derrek Etienne – New York Red Bulls (USA) 11 (Andrew Jean-Baptiste 16, 44e), Duckens Nazon – Coventry (Angleterre)20

Entr: Marc Collat

Réagir à cet article