Christina Désiré l’as de Joli Moun Collection

Artisanat en fête Agée de 28 ans et passionnée d’art, Christina Désiré participera pour la première fois à Artisanat en fête les 21 et 22 octobre prochains. Elle y présentera son entreprise de sandales handcrafts dénommée Joli Moun Collection.

Publié le 2017-10-11 | Le Nouvelliste

Ticket Mag -

Il y a deux ans, soit en 2015, Christina Désiré a mis sur pied Joli Moun Collection, une entreprise de sandales artisanales. Une initiative qui est née de sa passion pour l’art et de son envie de mettre à profit sa création. En ce qui concerne l'artisanat, la jeune femme confie que l'intérêt lui est venu de ses nombreuses visites à des foires artisanales. « J’ai toujours aimé le travail des artisans, principalement parce que je pense qu’ils mettent en valeur la culture haïtienne. Puis, je me suis également mise à créer car je savais que j’en avais le talent », soutient la jeune femme qui plus loin ajoute qu’elle vit sa créativité comme un don. Outre réaliser des sandales, Christina Désiré a plusieurs autres cordes à son arc. Elle sait aussi peindre. Et, si Joli Moun Collection conçoit uniquement des sandales pour l’instant c’est parce qu’il fallait commencer par un produit. « Étant artiste, j’ai une panoplie de choses que mon imagination me permet de produire telles que le dessin réaliste, le portrait ou les illustrations de mode » confie cette passionnée d’art.

L'idée de mettre son entreprise en marche est partie d’une invitation à une exposition. « Lorsque l’un des organisateurs du salon de la créativité, Annie Excellent, m’a contactée pour que je participe à l'événement, ma grande sœur m’a alors conseillé d’y aller avec ma collection de sandales plutôt qu’avec les tableaux. J’avais déjà pris l’habitude de dessiner des sandales. Mais je dois dire que je n’avais pas encore monté l’entreprise à cause de différents autres projets que je gérais », indique-t-elle.

Par ailleurs, elle a déjà acquis de l’expérience dans le milieu de la mode et de l’artisanat. En effet, elle a travaillé pendant près d’une année comme illustratrice à l'atelier Ralph Leroy à Pèlerin; une collaboration dont la jeune femme est fière : « Je suis fière d’avoir eu un grand designer pour mentor, mon intérêt pour le domaine de la mode a grandi ». Ensuite elle a participé à des expositions comme le salon de la créativité, Rama Expo ainsi que des expositions à Goose Bar ou encore au Centre culturel du Brésil. Christina Désiré a aussi une expérimentation en création de bijoux. Un parcours auquel sa formation en télécommunication ne la prédestinait cependant pas.

Joli Moun Collection propose des sandales made in Haïti, soutient la jeune créatrice. Celle-ci informe qu’elle se soucie de mettre l’artisanat haïtien en valeur à travers ses œuvres. De plus, elle cherche à utiliser les produits locaux dans ses créations. Au niveau du style, la jeune femme avance qu’elle confectionne de nombreux modèles. Son plus grand projet : avoir son propre atelier. Elle espère faire de nouvelles rencontres au cours de sa participation à Artisanat en fête : « Je souhaite certes mettre mes produits en lumière mais j’aimerais également rencontrer d’autres artisans et voir dans quelle mesure l’on pourrait travailler ensemble en vue de faire avancer la culture haïtienne.»

Christina Désiré souhaite que sa première participation à Artisanat en fête donne un coup de pouce à son entreprise. Elle a d’ailleurs souligné que les sandales ne sont qu’un début, ce qu’elle projette dans le futur c’est de devenir designer.

Réagir à cet article