Note de presse

La réponse du gouvernement à la manifestation de l'opposition

Le gouvernement, dans une note de presse diffusée mardi soir, dit attendre des institutions concernées un rapport détaillé sur les actes de violence ayant émaillé la manifestation organisée mardi à Port-au-Prince contre le budget fiscal 2017-2018. La note n’a rien dit sur les revendications des manifestants.

Publié le 2017-09-12 | Le Nouvelliste

National -

Le gouvernement de la République condamne avec fermeté les actes de violence anti-démocratiques posés par des individus ayant participé ce mardi 12 septembre 2017 à une manifestation dans les rues de Port-au-Prince.

Cette manifestation s’est attaquée à la vie et aux biens d’honnêtes et paisibles citoyens, provoquant une situation regrettable de troubles et de chaos inacceptable dans une société démocratique.

Le ministère de la Justice et de la Sécurité publique a été instruit de requérir du directeur général de la Police nationale d’Haïti et du commissaire du gouvernement un rapport détaillé sur ces événements afin de permettre à la justice de faire la lumière sur ces actes de violence et d’engager les poursuites appropriées contre les auteurs de ces troubles.

Réagir à cet article