Dany Laferrière : Turneb Delpé, l'ami d'adolescence

Avant les funérailles du Dr Turneb Delpé qui seront chantées samedi 3 juin en l’église du Sacré-Cœur de Turgeau à Port-au-Prince, l’écrivain et académicien Dany Laferrière a tenu à rendre hommage à son ami d’adolescence. De beaux souvenirs sur la famille Delpé dorment encore dans un coin de la tête de l’écrivain qui les partage avec le grand public.

Publié le 2017-06-01 | Le Nouvelliste

J'ai connu Turneb au tout début de mon adolescence, juste en arrivant à Port-au-Prince, à la fin de mes classes primaires à Petit-Goâve. J'habitais à l'avenue Bouzon, tout près du cimetière, et pas loin du stade Sylvio Cator. La boutique des Delpé se trouvait au coin de l'angle de l'avenue Bouzon et de l'avenue Magloire Ambroise. Si je dis Magloire Ambroise c'est parce que j'ai oublié le nom de la petite rue qui longeait la boutique pour se perdre dans le marché Salomon. Pas loin du marché se trouvait le cinéma Montparnasse. C'est dans ce quartier si vivant que la sensibilité de Turneb s'est structurée. Cette boutique a démarré modestement pour devenir de plus en plus importante au fil des années. Madame Delpé y travaillait sans relâche. Monsieur Delpé est un homme trop bon pour le laisser dans une boutique, il la mènerait à la faillite. Je le sais parce qu'il me glissait de temps en temps de l'argent de poche pour le cinéma. La famille habitait à l'étage et n'importe qui n'était pas admis. Le choix n'avait rien à voir avec le rang social, plutôt avec l'esprit. On grimpait l'escalier pour retrouver toujours une discussion déjà commencée. On abordait tous les sujets: la littérature, les événements de la vie quotidienne, les matchs de football parce que le sport est une passion populaire et Turneb était fasciné par tout ce qui intéressait les gens: ceux qui allaient au marché, au stade, au cinéma ou même au cimetière. Juste avant de dire qui venait ici, je dois rapidement présenter mon ami Turneb. Il est né sérieux avec un port de tête parfois grave mais il peut se mettre à rire brusquement. Un rire de gorge qui s'enfle pour descendre en cascade. Et son visage rayonnait à ce moment-là. Il s'habillait de manière plutôt classique et était fiable. Je peux le dire car ma mère qui ne me laissait aller nulle part semblait rassurée de me savoir chez les Delpé. Les rapports de Turneb avec ses amis étaient cloisonnés. On pouvait converser ensemble, mais il avait des points à discuter avec chacun de nous. Peut-être même une vie particulière avec chacun de ses amis. Son silence aussi m'étonnait. Il écoutait longuement durant les discussions orageuses puis il prenait la parole. Il pouvait s'opposer aux arguments toujours passionnés de Gasner Raymond pour à la fin se ranger de son côté. J'étais ébahi par cette distance face à ses propres arguments. Comme si son opinion était mise dans la balance comme n'importe quelle autre opinion. De plus, il donnait l'impression de ne pas réfléchir à propos des événements ou même de la littérature sur le seul plan intellectuel, il ajoutait dans sa réflexion une sensibilité sociale. Bon, il faut dire qu'il y a des choses que je ne savais pas: il avait déjà fréquenté des gens du Parti communiste haïtien. J'ignorais tout cela. Ce que j'ai compris un peu plus tard c'est l'importance de Père Delpé dans son éducation. Cet homme calme, toujours assis près de l'entrée de la boutique, était un homme intègre et farouchement contre toute injustice sociale. Il se mêlait parfois à nos discussions et là on voyait d'où le fils tirait sa force. On entendait les pas de Gasner Raymond que Turneb adorait. Gasner était spontané, très engagé politiquement et plein d'humour. Ermane Robin avait le rire le plus tonitruant que j'aie jamais entendu. Ezéchiel Abellard qui parlait en faisant de grands gestes. Je garde de ces moments où l'amitié et la passion se mêlaient un souvenir si intact qu'il réchauffe encore mon cœur, ce cœur si attristé aujourd'hui par la disparition d'un ami que je n'ai pas vu depuis vingt ans. Je vais faire semblant de ne pas savoir la nouvelle pour penser à lui avec joie et entendre une fois de plus son rire si particulier. Le sénateur Turneb Delpé était un ami d'adolescence, l'âge ou l'on hésite devant le chemin à prendre. Je peux assurer que Turneb Delpé a toujours su ce qu'il avait à faire. Si Gasner Raymond était vivant, il vous aurait décrit un autre Turneb plus secret, plus concret et plus engagé. J'imagine que les deux hommes se rencontrent aujourd'hui pour reprendre ces discussions passionnées qui ont illuminé notre adolescence.
Dany Laferrière Paris, ce 31 mai 2017 Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".