Cap sur la 11e édition du Festival international de jazz de Port-au-Prince

Presque deux mois après une première note évoquant le report exceptionnel en mars du Festival international de jazz de Port-au-Prince, les organisateurs publient une deuxième qui recèle plus de détails sur la onzième édition. Les femmes sont à l’honneur. Des artistes très à la mode ces derniers temps, dont le Martiniquais Tony Chasseur, des packages touristiques …sont parmi les belles surprises du festival qui s'organise cette année du 4 au 11 mars, dans la capitale et ses environs.

Publié le 2017-01-12 | Le Nouvelliste

Ticket Mag -

Fin novembre 2016, les communicants du Festival international de jazz de Port-au-Prince ont fait savoir grâce à une note que l’activité est reportée à mars 2017. Ce report exceptionnel est dû, selon la correspondance,au calendrier électoral, l’on convient, qui pouvait donner du fil à retordre aux meilleurs organisateurs d'événements du pays. Ce 10 mars, une nouvelle note des organisateurs donne plus de détails sur le contenu de cette nouvelle édition qui se réalise du 4 au 11 mars dans la capitale et ses environs. D’abord, il y a le fait que les femmes sont à l’honneur. Depuis la première note, les travailleurs de la presse avaient été mis au parfum de l’intégration, dans cette édition reportée à mars, de la célébration de la Journée internationale de la femme. « Cette exception donnera l’opportunité aux organisateurs de célébrer la Journée internationale de la femme en mettant les femmes à l’honneur le 8 mars, sur toutes les scènes du festival… », peut-on lire dans le premier paragraphe. Dans la deuxième note, il est précisé que les artistes féminins représentent la moitié des invités. Entre autres noms cités, il y a Carol Welsman, une pianiste et chanteuse du Canada ayant récolté plusieurs Juno Awards. Il y a aussi une batteuse française du nom de Anne Paceo avec une « Victoire de la musique ». Malou Beauvoir une chanteuse haitiano-américaine de soul/racine. On apprend aussi que certains artistes internationaux et locaux seront de la partie grâce à la production des organisateurs du festival. Tony Chasseur de la Martinique, qui est très connu chez nous, le groupe SMS et la jeune Alexa sont dans cette case. Parmi ceux qui bénéficient du sponsoring des ambassades, il y a Paco Renteria du Mexique et le trio de Sebastian Schunke de l’Allemagne. Le festival, cette année, intègre des packages touristiques qui sont disponibles sur le site Internet de la fondation Haïti Jazz : papjazz.org. Des excursions, des séjours balnéaires et participation aux shows font partie du menu. L’application du festival est téléchargeable gratuitement sur Apple Store et Google Play pour plus de renseignements en temps réel sur cette onzième édition.

Réagir à cet article