10 janvier 2010 : Les morts et le sourire à la vie

2

Publié le 2020-01-13 | Le Nouvelliste

12 Janvier m’a appris l’urgence de vivre ; le 14 Janvier m’a indiqué  l’immortalité de la vie!

L’irruption de la mort cet après-midi dans nos vies fut abrupte… Nous étions pris d’assaut. Assaillis. Pulvérisés. Malgré les alertes répétées de l’ingénieur Preptit, un Jean le Baptiste dans notre désert d’incrédulité… 10 ans plus tard, nous faisons encore la sourde oreille… 

 12 Janvier c’est hier…Ce sont des images enfouis au fond de mon être,  des silhouettes, des regards croisés, des scènes évitées, des pleurs, des paroles blotties dans la mémoire… Souvenirs éternels d’un moment  éphémère dont les conséquences continuent à redessiner nos vies.

12 Janvier c’est également, l’héroïsme et la solidarité entre haïtiens…La nuit n’est jamais totale, une lueur… avant l’aube lointaine, qui trompe même le coq qui, pourtant, en a connue d’autres.

12 au 13 janvier, nous avions lutté, ensemble, toute cette nuit, à sortir les vivants des entrailles de nos maisons tombales. Une course contre la montre, nous, qui méprisons ordinairement, le temps. Nous étions engagés, unis contre la mort. Nous avions chacun, un « soldat Ryan » à sauver.

14 Janvier, deux jours plus tard, dans cet environnement de vies et de morts entremêlées…dans un décor apocalyptique, au milieu de victimes, de survivants, de rescapés…une naissance.

Le contraire de la mort c’est la naissance…  comme si l’une était créée pour donner sens à l’autre. Les deux extrémités d’un seul segment : la vie !

Nadège donna naissance à ma fille Naise, au cinquième étage d’un hôpital fissuré à Delmas, assistée du Dr Guillaume et d’un inconnu et de votre serviteur. Le moment le plus stressant de ma vie.

Le courage de la mère, le dévouement du médecin, la solidarité de cet inconnu …C’était la bougie dans l’obscurité qui donna une autre perspective de l’être humain.

Je la tenais dans mes mains, telle une petite flamme que je protégeais, du vent soulevé par le grand fossoyeur, Goudou Goudou. Mon bébé, bien vivant, enjambant les morts, jonchés sur le sol est le souvenir le plus contradictoire de ma vie… je me sentais comme vêtu de rouge à un enterrement. Je m’efforce de tuer ma joie de nouveau père… Je fuis les regards…Je fais le mort…

 J’estimais que je n’avais pas le droit légitime d’être heureux parmi tant de désolation…Je ne pouvais pas me réjouir de la naissance un jour de funérailles.

Cela m’a pris du temps à comprendre que si la mort c’est la fin d’un cycle, et la naissance c’est la perspective des possibles et que la vie ne s’arrête jamais.

J’ai compris également le privilège qui m’était donné… et qui nous était donné d’avoir survécu !

 Comment transformer cette chance d’être vivant en opportunité pour faire revivre notre pays…

Aly Acacia
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".