"Quatre ans de plus !": Trump se lance dans la bataille pour 2020

Publié le 2019-06-18 | Le Nouvelliste

Sous les cris d'une foule enthousiaste, Donald Trump a lancé mardi en Floride  sa campagne 2020, attaquant avec violence les démocrates accusés d'être "guidés par la haine"

Très à l'aise au pupitre, fidèle à son style provocateur, le président américain, en quête d'un second mandat après sa victoire-surprise de 2016, a rapidement enflammé la salle.

Faisant huer tour-à-tour les médias "Fake News", Hillary Clinton, Barack Obama, ou encore l'enquête du procureur spécial Robert Mueller, il a accusé ses adversaires politiques de vouloir "détruire le pays tel que nous le connaissons".

"Quatre ans de plus ! Quatre ans de plus!", reprenaient régulièrement ses soutiens dans la salle, rythmant un discours à la tonalité très agressive. 

L'impétueux président américain, en position très délicate dans les sondages, sait qu'il devra s'imposer dans le "Sunshine State" s'il veut se maintenir huit ans au pouvoir comme ses trois prédécesseurs, Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton.

Un sondage de l'université Quinnipiac, publié mardi, le donne perdant en Floride face à plusieurs démocrates engagés dans la primaire. Si Joe Biden par exemple était le candidat du parti démocrate, il l'emporterait dans cet Etat clé avec 50% des voix contre 41% pour Donald Trump.   

Cravate rouge, il a fait son entrée dans l'Amway Center d'Orlando avec sa femme Melania, toute en jaune.

"Je suis fière de tout ce que mon  mari (…) a fait au nom du peuple américain en si peu de temps", a lancé l'ancienne mannequin, assurant être ravie à l'idée d'être "Première dame" pendant encore six ans.              

"C'est un évènement historique, nous ne le manquerions pour rien au monde", a expliqué à l'AFP David Meloney, avant le début du meeting.

Aucun suspense sur le fond: l'ancien homme d'affaires de New York, en campagne permanente, n'avait jamais fait mystère de sa volonté de se représenter.

Mais ce rassemblement lui a donné l'occasion de capter toute la lumière, avant une séquence qui sera plus favorable à ses adversaires démocrates.

Celui qui s'est présenté en 2016 comme le candidat anti-système et anti-élites semble déterminé à conserver le ton et la posture de l'outsider, mais l'équation n'est pas la même après plusieurs années au pouvoir.

"La deuxième fois, vous êtes plus vulnérable", explique à l'AFP l'historien Julian Zelizer, de l'université de Princeton. 

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".