Qui a peur de Daniel Rouzier ?

REGARDS

Publié le 2018-05-22 | Le Nouvelliste

National -

Le cri de Daniel Rouzier a retenti comme un coup de tonnerre dans un ciel clair. Un discours profond, articulé et qui expose une réalité crue, qui nous sort de notre zone de confort.

La lucidité des propos de M. Rouzier, corroborés par des statistiques pertinentes, sonne comme un camouflet pour l’élite économique. Une élite amorphe socialement et elliptique d’ingéniosité!

Rouzier se réfère souvent à Price Mars avec « Vocation de l’Élite » pour expliquer sa propre vision de la mission bourgeoise de ses pairs, de contribuer à l’émulation du peuple.

En général, dans tous les pays du monde, les élites jouent le rôle d’éclaireurs auprès des masses et d’interface vis-à-vis de l’étranger, aidant à protéger la souveraineté de la nation. Ce sont des guides dont leurs attitudes responsables protègent le pays des dérives et des catastrophes socio-économiques.

Hélas! L’attitude observée en Haïti est l’effacement apparent des dirigeants, pour manœuvrer en coulisses par la politique de doublure, et les coups d’État; compromettant par leur irresponsabilité et leur irrationalité l’avenir de la nation.

Réactions de suspicion certaines fois agressives sur les médias sociaux face aux propos de Rouzier à l’intérieur de son « clan». L’homme d’affaires devient subitement une cible ! La classe dominante aurait-elle la conscience troublée?…

Il est également vilipendé par une frange de la classe moyenne noire qui prône le «milat pa ladan». Sauf qu’en général, ceux qui prônent ce discours antimulâtre, tiennent le peuple à distance, également. Pensez aux Makout et à Lavalas!

Or, cet arrêt sur image de Rouzier est à la fois un acte de contrition et un appel à la solidarité. Ceci s’opérant comme une autoévaluation de la bourgeoisie d’affaires. M. Rouzier s’interroge sur l’attitude et les résultats de ses pairs. Le bilan est squelettique et les perspectives moribondes.

L’élite est indispensable dans la construction d’une démocratie. Elle ne doit plus continuer à être un rempart qui nous barre l’accès, elle peut devenir le pont qui nous y mènera. De toute manière, l’histoire de l’émancipation des peuples est à sens unique. L’élite doit faire partie de la solution, telle est l’invitation de Rouzier.

Certains éléments des classes moyennes qui croient que la chose publique et les prises de position politique sont leur monopole. Rouzier devient ipso facto un mulâtre qui ne devrait que s’occuper de ses affaires. On questionne donc le contrat d’Epower, ses déclarations d’impôt, l’origine de sa fortune, le comportement passé de ses aïeuls. Enfin...

Quand on est mulâtre, il faut montrer patte blanche, pour avoir le droit d'afficher ses couleurs.

On ressuscite même les discours d'Aristide et on applaudit brusquement Jean- Charles Moïse… Ces deux-là servant d’alibis pour éloigner le «Boujwa tirouj»… Cela me rappelle un certain Jean Dominique.

La voix de Rouzier dérange parce qu’elle rallume des vérités éteintes, ravivées par des propos brillants adressés à une classe sociale ténébreuse.

Il ne réinvente pas le bouton à quatre trous. Il tend à ses comparses une pelote de fil et le tissu social à raccommoder, à la manière d’une certaine Catherine Flon, une journée de mai, il y a 215 ans.

Daniel Rouzier est un compatriote qui n’est pas à ses premières plaidoiries en faveur d’une société haïtienne moderne, équitable et inclusive. Son livre Praxis, publiée en 2015, est probablement son essai le plus aguerri et le mieux réussi. Je vous le recommande, chers lecteurs et chères lectrices.

Haïti est divisée en deux. Ceux qui croient que le statu quo est la seule voie qu’ils connaissent et qu’ils veulent perdurer, et d’autres moins bruyants, plus éparpillés, qui croient au changement mais qui n’osent pas le vivre.

Mon propos ne vise pas à vendre la personne. Mon combat est qu’au-delà de son épiderme et de son origine sociale, tout Haïtien puisse exprimer sa vision du pays.

Ce pays appartient à tout le monde : Noirs, Mulâtres, Levantins, riches et pauvres. Que vos ancêtres remontent à Dessalines ou Pétion, ou que vous soyez arrivés voilà quelques années, vous avez votre place sous le ciel d’Haïti.

Les inégalités subies par la masse paysanne et majoritairement noire seront résolues dans une nouvelle alliance nationale. Nous devrions créer le contrat social, un vrai, pas le bluff de 2003-2004. Nous, Haïtiens, devrions apprendre à vivre ensemble.

À moins que nous choisissions, délibérément, la voie de la confrontation.

À ce propos, l’essentiel du discours de Daniel Rouzier est un appel à une volte-face dans le but d’éviter, justement, cette aventure sanglante, à l’issue hypothétique. 1804 est la preuve que les révolutions ne règlent pas forcément tout!

Aly Acacia
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".