Diplomatie/Haïti/ Crise

Arriérés de salaire des diplomates, Antonio Rodrigue précise…

Depuis moins de quatre mois, les fonctionnaires des 49 représentations diplomatiques et consulats d’Haïti à l’étranger accusent des arriérés de salaire non payés. Préoccupé par cette situation récurrente qui remonte aux gouvernements antérieurs, le ministre des Affaires étrangères et des Cultes, Antonio Rodrigue, confie qu’il travaille d’arrache-pied pour régler définitivement ce problème dans sa quête en vue de réduire, dans moins de 90 jours, le personnel diplomatique à l'étranger à quelque 250 fonctionnaires.

Publié le 2018-05-15 | Le Nouvelliste

National -

Malgré tous les engagements pris par les différents ministres des Affaires étrangères de faire des missions diplomatiques d’Haïti à l’étranger le cheval de bataille de cette diplomatie de développement, force est de constater que ces intentions sont demeurées de vœux pieux. Les diplomates haïtiens à l’étranger restent démunis de tous moyens de rendre les services que l’on attend d’eux. Car rien n’est venu mettre fin à la galère que connaissent ces missions diplomatiques ainsi que les diplomates qui s'y attachent : la situation financière des ambassades reste préoccupante. Aussi espèrent-ils que l’actuel ministre des Affaires étrangères et des Cultes, Antonio Rodrigue, a déjà pris toutes les dispositions pour soulager leur misère.

La balle est dans le camp du chancelier haïtien pour dénicher les oiseaux de mauvais augure et redorer le blason de la diplomatie haïtienne. Dans une interview accordée lundi au journal Le Nouvelliste, Antonio Rodrigue a confié que le gouvernement haïtien met actuellement tout en œuvre afin de régler ces arriérés. Ainsi, selon le chancelier haïtien, « nous avons pris des mesures pour faire face à la situation, nous faisons de notre mieux afin d’apporter un minimum de ressources pour garantir la poursuite des opérations. En attendant que tout soit rentré dans l’ordre, nos diplomates recevront leurs salaires pour le mois de février et les cas les plus compliqués pour certaines missions diplomatiques seront traités avec plus d’urgence. Cette situation criante montre l’urgence de réduire davantage le personnel diplomatique même si les frais de fonctionnement pour les 49 missions diplomatiques resteront les mêmes ».

Plus loin, Antonio Rodrigue a confirmé qu’à son arrivée à la tête du ministère des Affaires étrangères en mars 2017, le gouvernement antérieur avait laissé trois mois d’arriérés de salaire et des dettes qui sont liés aux frais d’installation, aux billets d’avion ainsi qu’aux frais de rappel dont son administration a tout payé. Par contre, pour l’exercice fiscal 2016-2017, 84% du budget alloué au salaire des diplomates était déjà épuisé depuis juillet 2017, malgré la mise en application du budget rectificatif. Il a dénoncé aussi le fait que le budget de 2,5 milliards de gourdes alloués au ministère des Affaires étrangères est insuffisant alors que 5 milliards de gourdes ont été sollicitées dans le budget prévu par la chancellerie. Il dit souhaiter que le montant qui serait alloué à son ministère pour l’exercice 2018-2019 soit suffisant afin de trouver une réponse définitive à cette question de salaire du personnel diplomatique d’Haïti à l’extérieur.

«Nous avons commencé l’exercice 2017-2018 avec trois mois de déficit, car nous avions dû d'utiliser cet argent pour payer les arriérés et les dettes accusées entre juillet, août et septembre 2017. Cette situation récurrente se répète toujours depuis des années à la fin de l’exercice fiscal. Ceci revèle l’importance de poursuivre notre combat de restructuration et d’assainissement en réduisant considérablement le personnel diplomatique d’Haïti au strict minimum. C’est pourquoi sur les 1 003 diplomates et contractuels, respectivement 491 et 512, aujourd’hui le personnel diplomatique est réduit à 599, dont 349 diplomates et 250 contractuels. On essaie de mettre de l’ordre par rapport au désordre accumulé par les gouvernements antérieurs», a-t-il dit, soulignant que, dans moins de 90 jours, le personnel diplomatique doit passer de 599 à 250 comme c’était le cas en 1996 en vue d’obtenir des résultats probants et tangibles avec des cadres compétents et efficaces.

Ainsi, le chancelier a annoncé qu’après cette réforme au sein de la diplomatie haïtienne, il procédera à la rotation et au redéploiement de cadres compétents dans les missions diplomatiques, ce pour faire de la diplomatie haïtienne un instrument de développement d’Haïti à la recherche d’investissements étrangers, d’une coopération et d'un partenariat qui respectent les priorités du gouvernement pour faire avancer et aboutir son processus de reconstruction et de développement.

Par ailleurs, Antonio Rodrigue entend organiser cette année la « Conférence diplomatique 2018 », avec tous les chefs de mission d’Haïti à travers le monde afin de porter la vision du gouvernement de redéfinir la place et le rôle d'Haïti sur l'échiquier mondial.

Amos Cincir
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".