Jah-B n’a pas quitté Rockfam, il en a été exclu

PUBLIÉ 2018-02-08
Aux déclarations des membres du groupe Rockfam affirmant que Jah-B leur aurait écrit pour annoncer qu’il ne pouvait plus continuer la route avec eux, le rappeur apporte un démenti formel. Leur collaboration qui date de plus de 14 ans ne saurait se suspendre sans une bonne raison. Jah-B donne sa version des faits.


Dans une interview accordée à Ticket, Atròs expliquait au public que Jah-B, l’un des rappeurs de Rockfam lame a, avait décidé de ne plus continuer avec le crew. Il affirmait que ce dernier leur avait écrit pour leur communiquer sa décision. Ces allégations, Jah-B qui, on le sait, n’est pas en Haïti, les infirme tout de go.

Selon Jah-B, c’est un discours qui a été construit de toute pièce autour de son absence au sein de la bande. « À chaque apparition dans les médias, c’est ce que sortent les gars à mon propos. En réalité, l’histoire est tout autre. Ce qu’ils colportent est faux, c’est un mensonge », avance-t-il, désolé de voir le comportement de ses ex-camarades.

La version de Jah-B diffère du tout au tout de celle fournie par Atròs. « J’avais ma fille qui avait perdu sa mère dans le tremblement de terre du 12 janvier, elle avait besoin de ma présence à ses côtés. Ses papiers de résidence n’étaient pas encore en règle, fòk mwen te jere sa. J’ai donc écrit une lettre formelle au groupe pour avertir que je prenais une pause pour me rendre auprès de ma fille. En plus, j’avais un problème de santé, il fallait que je me fasse opérer. Yo menm ankò ki te konn ap di m fòk mwen pran tan pou m al fè sa paske eta m t ap deteryore », explique le jeune homme.

La décision de ne plus faire partie du groupe venait du reste de la bande, à son insu. « Atròs di mete m deyò nan gwoup la, se kite mwen kite. Et ce, malgré les explications et les motifs que j’ai avancés. Yo ale pi lwen nan koze a. Il m’ont bloqué sur tous les réseaux sociaux, impossible de les joindre. Menm yon gwoup ‘‘WhatsApp’’ Rockfam te genyen, yo retire tèt yo grenn pa grenn. La seule personne qui me parle encore, c’est Toppy-X. Avant j’avais de bons rapports avec Pikan et Precha, mais depuis un certain, je n’ai pas vraiment de signe de vie », confie Jah-B avec de la déception dans la voix.

Bien que la situation soit ce qu’elle est, Jah-B indique toutefois que Rockfam reste une partie de sa vie, de son âme. « J’ai énormément contribué à faire de Rockfam ce qu’il est aujourd’hui. C’est le fruit de mon travail. Si mwen te ba l plis pase 14 an, m panse pran yon ti poz pou pitit mwen pa ta dwe pwoblèm, surtout que c’est la même raison qu’ils évoquent pour Toppy-X. Poukisa se kontrè a y ap di pou mwen ? Yo te nan ipokrizi avè m, yo pa t vle wè m», soutient l’ancien lead vocal de Rockfam lame a. Il poursuit pour dire que si les membres décident de le convoquer, il sera là, dans le cas contraire, la vie continue. « Mwen p ap janm di mwen kite Rockfam, se gwoup kè m. Li pou anpil nan moun mwen ye jounen jodi a. Si les gars me rappellent maintenant, je rapplique dans l’heure. Men si yo kanpe sou pozisyon yo, que pourrais-je faire contre la volonté de 6 personnes qui se liguent contre moi ? ».

Madjolah Pierre madjoh90@yahoo.fr



Réagir à cet article