Roody Roodboy a mis le feu au carnaval de Delmas

PUBLIÉ 2018-02-06
Les activités carnavalesques se sont poursuivies ce dimanche 4 février 2018 dans la commune de Delmas. Avec beaucoup plus de couleurs et d’ambiance, cette série d’activités s’est clôturée en beauté, notamment avec les prestations entraînantes des groupes qui ont assuré le défilé. Placé en 2e position parmi ceux qui devaient animer le parcours, Roody Roodboy a cartonné. Comme il n’a cessé de le dire tout au long de son cheminement sur la route, il a effectivement « pete plafon ».


Il n’a pas fallu beaucoup de temps pour identifier le char qui a succédé à celui de Kaï/Mikaben. La voix limpide et intrépide de Roody Roodboy, reconnaissable entre mille, résonnait de loin, et le public prenait déjà goût à son animation. Précédé d’un char allégorique, joliment décoré, où les couleurs ne manquaient pas et sur lequel se tenaient un roi et une reine arborant leur plus large et chaleureux sourire, Roody s’est amené sur son char tel un souverainsur son trône, ou mieux, comme le «  président » du rap qu’il est depuis un certain temps.

Ses récentes prestations les 2 et 3 février, respectivement aux Gonaïves et à Tara's, n’ont rien enlevé à sa fougue habituelle sur le parcours. C’est avec entrain et vigueur que Roody a lié sa voix à son micro pour offrir à ses fans une performance à la hauteur de leur espérance. Il n’a suffi à l’artiste que d’une partie de sa méringue carnavalesque pour enflammer la foule. « Zamabre, zamabre, eya papa, eya papa… ». Les carnavaliers, tête projetée en arrière, regard fixé vers le ciel, tendaient les bras vers le haut. On se serait cru dans une église en plein moment d’adoration. N’est-ce pas Roody lui-même qui les invitaient à « louwe Letènèl la » ? Seule l’euphorie sur leur visage, et leurs fascinants tours de reins faisaient la différence.

Grâce à cette foule qu’il a su entraîner avec lui, le carnaval de Delmas, Roody en a fait son affaire !

Darline Honoré darlinehonore1324@gmail.com



Réagir à cet article