Voir grand pour le petit mil

National -

Gael Pressoir, généticien, docteur en sciences agricoles, est un oiseau rare. Loin des objectifs des caméras et des hâbleurs avares de micros, le récipiendaire du prix scientifique de l’année 2018 du Granh passe ses journées entre ses champs, les cours à l’université et ses recherches. Peu de gens savent que ce sont les recherches de Gael Pressoir et de son équipe, financées par Affaires mondiales Canada, qui ont permis de sauver la filière petit mil du « pichon », une maladie apparue en Haït...

Formation professionnelle : Un accord de partenariat pour une Haïti forte, attractive et compétitive

National -

Dans une ambiance de coopération, de dialogue et d’entraide, les institutions signataires de cette convention entendent développer les capacités de production, de création et de compétence des jeunes Haïtiens pour le marché de l’emploi. Évoquant l’entrepreneuriat, la gestion d’entreprise et les méthodologies de formation, les organisateurs promettent de travailler d’un commun accord dans le but de développer et d’exécuter des séances de formation et de partage d’expériences ainsi que le trans...

Samuel Jean-Baptiste: « M ap batay pou lang kreyòl la vin lang ansèyman nan peyi a»

National -

Depi Samuel Jean-Baptiste te asepte vin yon gadyen lang kreyòl ayisyen an, li te tou pwopoze nan yon lèt ki tradui motivasyon l, plan batay li. Li egzije respè pou lang zansèt yo. « Mwen pare pou m potekole ak misyon Akademi kreyòl ayisyen an. Men selon mwen, wòl enstitisyon sa a pa ta dwe lòt bagay : defann, valorize epi inifye lang kreyòl ayisyen », se sa li rakonte pandan l t ap pwofite montre kòman kreyòl la ka ede edikasyon fè gwo pwogrè nan peyi a. Li chita sou kèk eksperyans li te fè n...

Port-au-Prince a besoin de moyens et de techniques pour sortir du piège des fatras

Editorial -

Dans l’édition du Nouvelliste du jeudi 24 mai 2018, deux articles font la une : « Port-au-Prince aura 5 millions d'habitants en 2030 » et « Un arrêté communal pour faire face au problème des déchets à Port-au-Prince ». Les deux sujets traitent de la ville capitale, de la ville République, de notre Port-au-Prince qui épuise les superlatifs quand certains parlent de sa déchéance comme quand d’autres évoquent sa transformation.

Le premier article égrène des statistiques. La ville a besoin...

Nos chroniqueurs et éditorialistes

Aly Acacia

Qui a peur de Daniel Rouzier ?

Le cri de Daniel Rouzier a retenti comme un coup de tonnerre dans un ciel clair. Un dis...

Antoine Lyonel Trouillot

Divin Occident

Une armée régulière abat au quotidien des civils. Il y a ceux qui applaudissent et font...

Lemoine Bonneau

Martissant dévoile l’impuissance du Gouvernement Lafontant

Quand ce ne sont pas les bandits provenant des localités environnantes qui dépouillent...

Frantz Duval

Port-au-Prince a besoin de moyens et de techniques pour sortir du piège des fatras

Dans l’édition du Nouvelliste du jeudi 24 mai 2018, deux articles font la une : « Port-...

Le sanctuaire de Delmas 75 a besoin de votre support

National -

Sous l’exhortation de l’archevêque de Port-au-Prince d’alors, Mgr Joseph Serge Miot, le révérend père Jean Jacques Fréderic a fondé en 2005 la paroisse Notre-Dame du Perpétuel Secours de Delmas 75. À ce moment, il n’y avait rien d’une église. Pas même une chapelle. Le curé fondateur devait partir de zéro. « Pour une fois, on a procédé à la protestante. On a loué une maison pour officier lors des messes. Le 12 janvier 2010, lors du tremblement de terre, cette maison s'est effondrée. Depuis, on...

ONA : Chesnel Pierre présente ses réalisations et annonce des perspectives

National -

« L’ONA est en bonne santé, il n’y a pas de gaspillage, pas de faillite », a déclaré d’un ton rassurant Chesnel Pierre, confortablement installé derrière son bureau aux locaux de la direction générale de l’ONA, à Pétion-Ville. « On parle de gaspillage, de faillite, de caisses dilapidées [alors que] l’ONA supporte ses charges mensuelles, les employés reçoivent leurs émoluments en avance chaque mois », a poursuivi M. Pierre, qui en profite pour apporter un démenti formel à toutes les allégatio...

La DGI est deux fois moins performante que ses pairs en Amérique latine. Quelques suggestions pour son amélioration

National -

1 – Présentation de la chronique et introduction du texte

Tout d’abord, je remercie Le Nouvelliste pour cet espace qui m’est offert afin de partager mes réflexions avec le public en vue de contribuer, si peu soit-il, au développement de la pensée haïtienne, à la compréhension de la réalité du pays et à la proposition de pistes de solutions à nos problèmes. Mes analyses se situeront à la croisée des chemins de l’économie, de la science politique, de l’administration publique et de la ph...

Cartographie de la pauvreté : les départements exclus financièrement sont en rouge

Economie -

D’entrée de jeu, l’économiste Kesner Pharel, s’appuyant sur une cartographie géospatiale, a démontré l’incidence de la pauvreté extrême en Haïti par département. Il a fait référence à une étude réalisée en 2012 selon laquelle 44% des habitants du département du Nord-Est vivaient dans l’extrême pauvreté avec moins d’un dollar américain par jour.

Les départements du Nord-Ouest, de la Grand'Anse, du Plateau central et des Nippes comprenaient respectivement 43%, 37%, 34% et 30% de leurs po...

Les tendances commerciales d’Haïti et des pays de la région en 2017

Economie -

Les exportations d'Haïti ont connu une chute de 3%, principalement en raison de la baisse des ventes de produits primaires comme les anguilles, le cacao et le homard, et de la faible croissance des exportations de produits manufacturés. Telles sont les conclusions d’un rapport publié, cette semaine, par la Banque interaméricaine de Développement (BID) titré « Estimations des tendances commerciales pour la région Amérique latine et Caraïbes », actualisation au premier trimestre 2018, qui montr...

Nécessité d’un consensus autour du choix des politiques publiques en Haïti

Economie -

Le dilemme qui existe entre efficience économique et équité sociale a encore sa place dans le débat économique contemporain.Les théoriciens de l’économie publique proposent différentes stratégies qu’un gouvernement pourrait mettre en œuvre pour maximiser le bien-être social. Dans le cas d’une économie décentralisée, c’est-à-dire un marché se trouvant en situation de concurrence pure et parfaite, l’efficience économique est garantie par une allocation optimale des ressources disponibles. Les é...

Dieudonné Fardin, un vulgarisateur de livres rares

Culture -

Je ne compare point Dieudonné Fardin à Anténor Firmin. Cependant son parcours rappelle, en bien des points, l’illustre homme politique et intellectuel du Nord. Une fois lancé le Petit Samedi Soir à la capitale, le natif de Port-de- Paix prit soin de mettre sur pied une imprimerie – l’imprimerie Fardin. Intellectuels, écrivains, et poètes se rendaient à Fontamara, pour publier leurs ouvrages. Le plus souvent, à peu de frais. Les éditions Fardin existaient parmi les grands, au fil des années....

Du domaine de la tolérance : un hymne à la tolérance et l’acceptation de soi

Culture -

Comment peut-on être irréprochable aujourd’hui ? Surtout quand perpétuellement les autres sont jugés et condamnés du fait de leur mode de vie. Au regard des lois qui ne sont « quelques fois que l’expression de la peur de ce qui dort en nous », la protection de tous les sujets n’est pas évidente. Mais peut-on continuellement s’exhiber pour le bon vouloir des autres ? Et « si la bonne vie n’était pas de se soumettre aux délires des autres ? ».

Cependant le destin de tous les homm...

Dimitri Devilmé, dans la transmission des techniques de dessin et de peinture

Culture -

Dimitri Devilmé. La première fois que j’ai entendu ce nom, j’étais à la Villa Moïra, dans les hauteurs de Pétion-Ville. L’artiste-peintre Margarette Sam réalisait sa première exposition. En admiration devant les tableaux de l’artiste, elle n’a pas hésité à me parler des cours de peinture qu’elle avait pris très tard, à la fin de sa cinquantaine, chez Jean René Cangé et Dimitri Devilmé. Outre ces professeurs qu’elle côtoyait de près, elle sentait en elle le souffle de ces grands maîtres : J...

Galère en autobus ou vies croisées de petites gens dans le transport en commun en Haïti

Culture -

On n’est pas petit parce qu’on voyage en transport public. Des pays comme la Chine, les États-Unis et la France en ont fait un axe prioritaire de leur politique de développement communautaire. Dans ces pays et bien d’autres que nous avons oublié de suivre dans ce qu’ils construisent de mélioratif, les gens de classes et de couches sociales différentes annulent leurs inégalités dans l’instant précis d’un voyage en train ou en autobus. En Haïti, il en est tout autrement. Quatre-vingt dix pour...

Ça va chauffer avec Alain Possible à Livres en folie !

Ticket Mag -

On s’impatiente déjà, lorsque Teddy arrive finalement pour l’interview. Potelé, dans un jeans bleu et une chemise à rayures, il nous sort toute suite une de ses blagues, pour se faire pardonner. « Yo te vle bare m ak blokis la », lâche-t-il d’un air faussement sérieux, innocent. Alors, toute amertume envolée vite fait, on est obligée de lui sourire involontairement. Après tout, Monsieur a créé Alain Possible, un personnage roi des moqueuries ! Alors avec lui, pas de mauvaise humeur qui tienne...