Ni le leadership individuel et personnifié, ni le managérialisme

Idées & Opinions -

Depuis un certain temps en Haïti, on assiste à une propension des politiques, du moins ceux qui sont au pouvoir, à confier l’administration publique à des hommes et des femmes qui ont eu du succès dans le secteur privé. Leur discours est clair et sans équivoque: « vendons et partageons le modèle d’un entrepreneur dont le leadership lui a permis de réussir dans le privé ». Dès lors, l’on se demande le leadership du secteur privé peut-il forcément s’appliquer au secteur public ? Les méthodes d...

Plaidoyer pour une nouvelle proposition de loi sur la migration

Idées & Opinions -

Hancy PIERRE

Haïti, d’une société d’immigration, est devenue une société d’émigration, selon le sociologue Daniel Supplice. L’Etat haïtien se dota d’une vision claire et explicite de politique migratoire de l’indépendance jusqu’à la fin du XIXè siècle. Haïti représentait avant tout une terre de liberté pour tout individu opprimé et terre d’opportunités à de notables, commerçants, banquiers et industriels allemands, français, américains, anglais, entre autres. Ainsi, au regard de princip...

Le régime matrimonial et le chef d’entreprise

Idées & Opinions -

Lorsqu’un chef d’entreprise se décide, il ne doit pas négliger la question de son régime matrimonial. Il s’agit d’une question essentielle. Car, comme tout entrepreneur le sait, entreprendre n’est pas sans risque tant pour lui-même que pour son conjoint.

Le choix du régime matrimonial est donc déterminant, car il fixe les droits et obligations de chacun des époux tant sur leurs biens que sur leurs dettes. En effet, les époux et leur patrimoine sont soumis à un ensemble de règles juridiq...

Des conseils au président de la République à propos des recommandations du rapport de COSFIPP

Idées & Opinions -

Suite à une rencontre au Palais national à l’invitation du chef de cabinet du président de la République avec des représentants de partis politiques le 14 septembre 2017, un Comité de suivi pour le financement et l’institutionnalisation des partis politiques (COSFIPP) a pris naissance. Ce comité, le 30 novembre dernier, a présenté un rapport dans lequel des recommandations sont formulées à l’exécutif.

Si d’un côté nous reconnaissons que parmi les recommandations, des points importants o...

Mousson PierreI Finnigan, un Poto-Mitan de Camp Perrin (1949-2017)

Idées & Opinions -

Humble, simple, intègre, généreuse, dévouée, elle était la quintessence de l'altruisme, l'incarnation de l'Haïti à laquelle nous aspirons tous. Elle avait mis toutes ces qualités au service de son pays, et plus particulièrement de la communauté de Camp Perrin qui l'avait accueillie en 1978 quand elle eut le coup de foudre pour ce coin d'Haïti, "un petit paradis" disait-elle.

Combien de paysans n'ont-ils pas bénéficié du fruit des travaux de Dr Mousson, comme on l'appelait, et de son équ...

[Re] fonder l’enseignement supérieur au vu de la problématique de l’adéquation formation-emploi-développement

Idées & Opinions -

Le Campus Henry Christophe de Limonade (CHCL) a été financé et construit par l’État dominicain en réponse au séisme dévastateur du 12 janvier 2010, dans le cadre du renforcement des liens de solidarité entre les deux nations jumelles et de la reconstruction du système d’enseignement supérieur en Haïti. Le CHCL dépend, depuis son ouverture en novembre 2012, de l’Université d’État d’Haïti (UEH) et hérite directement des structures administratives et pédagogiques vétustes de cette institution dé...

Entre la nostalgie et l'espoir

Idées & Opinions -

Par Eddy Cavé

Je mentirais si je disais que je n’ai pas ressenti un profond malaise en visionnant les premières séquences du spectacle affreux que l’ex-président Michel Martelly a donné le 16 décembre dernier au théâtre CAOPOLICAN de Santiago du Chili. Je mentirais également si je disais que j’ai perdu tout espoir en l’avenir de la démocratie en Haïti. En réalité, mes pensées oscillent entre une certaine nostalgie et un espoir incertain. Entre le souvenir de mes années d’étudiant à S...

Haïti ou l’exploitation d’une classe : le danger imminent

Idées & Opinions -

Aujourd’hui, les crises politiques qui sévissent sevèrement dans le pays témoignent d’un grand malaise dans son organisation sociale et économique. En effet, après plus de deux cents ans d’indépendance,la première république noire du monde n’arrive pas jusqu’à aujourd'hui à s'assigner une feuille de route dans l’application de ses actes politiques vers la création d’une société à tous ; c’est-à-dire née pour le profit et le bien-être des dix millions neuf cent onze mille huit cent dix-neuf...

Si la psychologie m'était contée

Idées & Opinions -

Aujourd'hui, il est plus que vrai que la question de la santé mentale s'adresse à tout le monde, de par son importance et sa signifiance, mais touche aussi et concerne les grands dossiers des différents États républicains conséquents.

En effet, les multiples cérémonies, manifestations, et congrès scientifiques, impliquant les deux éditions du salon de santé mentale auxquels ont participé d'éminents professeurs haïtiens et étrangers sur la question, viennent témoigner du fait que, che...

Quand le président tente d’acheter sa paix

Idées & Opinions -

Le 14 septembre 2017, le président de la République Jovenel Moïse a rencontré quelques structures politiques au Palais national, sur le financement et l’institutionnalisation des partis politiques. Après deux rencontres, il a fallu un comité de suivi pour accoucher dans le plus bref délai de ce projet ambitieux qui, d’une part, assurera en partie le mandat du président en limitant l’impact des mouvements de rues et, d’autre part, fera le grand bonheur des frustrés, des perdants et de quelques...

Du bilan de la présidence écourtée de Dumarsais Estimé (1946-1950): entre mythe, fascination et éloge panégyrique

Idées & Opinions -

Hancy Pierre

Dans l'histoire économique et sociale d'Haïti, beaucoup se prêtent à retenir les administrations les plus exemplaires, soient celles de Lysius Salomon (1880-1888), Cincinnatus Leconte (1912-1913), Dumarsais Estimé (1946-1950) et Paul Eugène Magloire (1950-1956). Du point de vue du relèvement des politiques financières, les deux premiers cas peuvent attirer notre attention et les deux autres pour ce qui concerne des politiques de modernisation. Aussi plus d'un présente-t- i...

La passivité des autorités haïtiennes face au dossier du TPS aux USA

Idées & Opinions -

Cassandre Thrasybule

Le statut de protection temporaire (Temporary Protected Status, TPS) accordé aux migrants haïtiens en 2010 après le terrible tremblement de terre qui a frappé Haïti a été annulé. Les récipiendaires du TPS ont jusqu’à juillet 2019 pour se régulariser ou partir volontairement. Sinon, la déportation sera inévitable.

Malgré l’espoir nourri par beaucoup pour un éventuel prolongement de ce statut, la menace de la révocation du TPS a en fait été formulée depuis la c...

L’autophagie des classes moyennes haïtiennes

Idées & Opinions -

Depuis l’éclosion de l’école des Griots et le leadership politique qui a émergé après, tant par le discours que par les actes, se faisait sentir une certaine velléité de faire surgir une classe moyenne requinquée. On dirait même, avec les Duvalier, au détriment de la bourgeoisie traditionnelle. Pourtant, au fur et à mesure que le temps s’écoule, contrairement aux discours, on constate une classe moyenne affaissée, même ruinée.

Chez nous, en cas de mauvais sort, il faut que quelqu’un por...

Quatre (4) bonnes raisons devant motiver notre refus de quitter Haïti

Idées & Opinions -

« Haïti, rester ou partir » est un choix extrêmement difficile tenant compte de la dure réalité que nous vivons au quotidien et qui génère un niveau de frustration nous portant à opter pour la solution facile.

Partir serait donc l’exutoire à notre découragement,à nos inquiétudes, à l’absence d’humanité, de volonté et d’actions concrètes pour changer l’existant.

Prétendre aussi que c’est une réalité que tout le monde peut supporter serait un raisonnement empreint de jugement de va...

L’apothéose

Idées & Opinions -

18 novembre 1803. L’armée française est prise dans les tenailles de l’armée indigène. Le général en chef Jean-Jacques Dessalines exige que la dernière bataille consacre la suprématie de l’armée indigène. Le lieu est trouvé, Vertières, fort dont le nom hantera continuellement l’imaginaire haïtien, nom honni et banni de la mémoire française.

Le général est campé, François Capois, dit La Mort. Paraphrasant l’autre, il dominera le champ de bataille tel un demi-dieu au point de...