Quand la santé est malade de ses médecins

Editorial - L’une des meilleures facultés de médecine du pays a fermé ses portes depuis plus de trois mois. Les cours de médecine, de pharmacie et de sciences de la santé de l’Université Notre-Dame d’Haïti ne sont plus dispensés et cela ne semble inquiéter personne outre mesure. Les étudiants qui ont scié la branche de leur alma mater, les professeurs et dirigeants de l’Institution, les parents qui se sacrifient pour offrir une éducation de qualité à leur progéniture, tout ce beau monde attend un miracle....

Le taureau qu'il faut prendre par les cornes

Editorial - Une « Task force » est mise en place pour combattre, dit-on, les spoliateurs. Cet organe formé d’autorités judiciaires et policières est constitué au moment où le système judiciaire est paralysé par une grève de greffiers issus des 18 juridictions entamée depuis le 3 juillet. A cause de cette grève, aucune audience ne peut être tenue dans les tribunaux. Avec la « Task force », les responsables entendent intervenir sur un problème complexe qui date peut-être de l’époque de l’indépendance d’Ha...

Elections indirectes : en quoi une résolution du Sénat est utile ?

Editorial - Le pouvoir exécutif n’a pas jugé nécessaire de publier, dans le journal officiel, la résolution adoptée par le Sénat, le mercredi 5 juillet 2017, demandant au Conseil électoral provisoire de surseoir au processus devant conduire aux élections indirectes, en attendant le vote d’une loi régissant ces joutes. Au mépris de la résolution du grand Corps, le processus a démarré hier lundi dans les 140 communes du pays pour l’organisation des Assemblées municipales. Il s’agit pour le Conseil électoral...

L’économie du papita

Editorial - Il y a un produit qui attire tous les regards depuis des années. Qui n’y a pas goûté sur une cour de récréation ? Qui n’y regoûte pas pour retomber en enfance ou pour calmer une faim tenace dans un embouteillage ? Le produit, inchangé depuis des décennies, est notre fameux papita. 30 ans de cela, un sachet de papita se vendait 50 centimes de gourde. Un dollar américain valait 5 gourdes à l’époque. Ce 7 juillet 2017, le sachet de papita se vend 15 gourdes. Le dollar américain vaut 64 gourde...

La Caravane du changement va-t-elle faire renaître la production agricole ?

Editorial - En cherchant à obtenir le soutien des pays membres de la Caricom dans le processus de révision des barrières tarifaires d’Haïti auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), le président Jovenel Moïse veut agir simultanément sur la relance de la production à travers la Caravane du changement et la consolidation des droits de douane dans les relations commerciales du pays avec les autres Etats. Après la libéralisation à outrance de l’économie haïtienne par l’ex-ministre Leslie Delatour en...

Payer pour le prochain budget

Editorial - Une chose est certaine, dans le budget 2017-2018, il y aura des taxes et redevances nouvelles et augmentations d’anciennes ponctions. À partir d’octobre 2017, si le budget est adopté tel que proposé, les contribuables haïtiens vont payer plus cher : passeport, carte d’identité, permis de conduire et certaines contraventions. Le fermage de terrain de l’État, les impôts locatifs et sur le revenu seront revus à la hausse. Liqueurs, cigarettes et certains produits de beauté rapporteront plus à l’Éta...

Le Chili, une terre d'opportunités

Editorial - « Kote entèl ? Li ale Chili ! » Le slogan a eu son heure de petite gloire et même une meringue carnavalesque a cru bon ironiser sur nos milliers de compatriotes qui ont pris la route du pays de Beauséjour, de Pinochet et d’Allende pour parler des trois Chiliens les plus connus ici : le footballeur, le dictateur et le révolutionnaire. Depuis la publication de l'article de notre édition de lundi avec les statistiques officielles sur les transferts de fonds opérés par les milliers d’Haïtiens qui...

Sans carotte ni bâton, la communauté internationale n'a que ses inquiétudes

Editorial - "Votre président n'a pas encore commis de grosses fautes, mais il ne nous rassure pas non plus", lâche sur le ton de la confidence inquiète un diplomate au détour d'une conversation légère dans un des innombrables cocktails de la nuit de Pétion-Ville. Ambassadeurs, conseillers d'ambassades, représentants d'institutions internationales sont sur la même longueur d'onde. La nouvelle équipe, sa vraie vision, ses objectifs, ses codes et ses méthodes échappent à leur compréhension. Les propos de l...

Peut-on décréter l’état d’urgence après le temps de l’urgence ?

Editorial - En décrétant l’état d’urgence sur le grand Sud et l’état d’urgence environnementale, le président Jovenel Moïse s’est donné une couverture légale pour sauter les barrières administratives se rapportant à l’utilisation des 3.5 milliards de gourdes prévus dans le cadre de la réalisation de la Caravane du changement dans les trois départements du grand Sud. L’achat de matériels nécessaires et la signature de contrats avec des firmes de construction de toutes sortes ne seront pas assujettis à la pro...

Salaire minimum, il reste à déterminer la hausse

Editorial - Après l’article en une d’hier, dans une note adressée au Nouvelliste, Fernando Capellan a précisé sa pensée. « Mes commentaires étaient pour renforcer le fait qu'un examen périodique des salaires, à travers un processus institutionnel du CSS, est le bon lorsque l’on considère une augmentation du salaire minimum, au lieu des grèves et des manifestations violentes et des demandes non fondées », a indiqué le patron de Grupo M & de CODEVI. Dans une interview accordée à Magik 9 jeudi matin, George...

Sous-traitance, la bonne équation protège patrons et ouvriers

Editorial - Dans Le Nouvelliste du 28 juin, Fernando Capellan, opérateur de CODEVI, importante zone franche installée à Ouanaminthe, s’est exprimé au nom de Groupo M, son entreprise, sur le salaire minimum. Au contraire de ses confrères de Port-au-Prince et, particulièrement de l’Association des industries d’Haïti (ADIH), l’homme d’affaires dominicain, deuxième plus grand employeur en Haïti, s’est déclaré pour un ajustement à la hausse du salaire des ouvriers du secteur de la sous-traitance. Hasard d...

Quelles sont nos priorités?

Editorial - La Banque mondiale nous rappelle aujourd’hui que nous n’investissons pas assez dans la santé. En plus, le peu que nous investissons n’a pas d’impact parce que nous n’avons pas fait les bons choix. Comme dans presque tous les domaines, le rapport de la Banque mondiale nous dit entre les lignes que nous avons choisi de mettre la charrue avant les bœufs. Nous érigeons des hôpitaux « modernes » dans les grandes villes alors que dans les sections communales, dans les zones reculées, des gens meurent...

De la MINUSTAH à la MINUJUSTH sans dédommager les parents des victimes

Editorial - La délégation du Conseil de sécurité qui a visité Haïti du 22 au 24 juin 2017, dans la perspective de la mise en place prochaine de la Mission des Nations unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH), n’a rien promis sur le dédommagement des victimes du choléra causées par le contingent népalais de la MINUSTAH depuis 2010. Voulant s’enquérir de la situation du pays sur le plan de la gouvernance, la délégation s’est entretenue avec les représentants des grands Corps de l’Etat dans le cad...

Pour le respect des droits humains, de tous les humains et de chacun de leurs droits

Editorial - Un bien, un mal. C’est ainsi que l’on voit la journée du jeudi 22 juin 2017 dans la vie de la Police nationale d’Haïti. Un bien, car, après des mois de filature et d’enquête, les limiers de la PNH ont réussi à mettre la main au collet de deux des présumés violeurs impliqués dans le viol collectif d’une demoiselle dans les hauteurs de Pétion-Ville, en décembre 2016. De partout, instantanément, un ouf de soulagement a suivi l’annonce de l'arrestation. La nouvelle a fait le tour des téléphones d...

Que faisons-nous de l’argent de la diaspora ?

Editorial - Chacun peut répondre à sa façon à cette question. L’argent de la diaspora, chacun en a vu la couleur un jour. Directement ou par le biais d’un proche, d’une connaissance. Parce qu’on a eu à le dépenser ou à le recevoir en paiement de services ou de produits, l’argent de notre diaspora irrigue tous les interstices de l’économie haïtienne. Et cela augmente tous les jours. En 10 ans, les transferts d’argent de la diaspora vers Haïti ont augmenté de plus de 80%, annonçait un article de la section...