La baraka du président Moïse

Editorial -

Jovenel Moïse a la baraka. La baraka, cette chance insolente qui sourit aux chercheurs d’or, aux joueurs, est avec lui.

Depuis qu’il a été choisi par le président Michel Martelly pour devenir le candidat unique de sa famille politique, tout réussit à Jovenel Moïse. Même quand les circonstances, les adversaires, les adversités lui indiquaient de prendre une route contraire, il a su garder le cap. Ni les élections renvoyées, ni le départ de Martelly du pouvoir, ni la commission de vérifi...

Infantiliser les responsables fragilise le président

Editorial -

Le président Jovenel Moïse a décidé de publier le budget 2017-2018 voté au Parlement, ce en dépit des manifestations de cette semaine et des annonces de grèves et de programmation de nouveaux mouvements de protestation pour la semaine prochaine. Le président a fait l’annonce de sa décision vendredi soir sur les ondes de la Télévision nationale d’Haïti.

Jovenel Moïse avait peu de choix quand on sait que le budget a été présenté par le gouvernement de son premier ministre. Le texte a été...

Nos autorités sont-elles déconnectées de la réalité ?

Editorial -

Alors que le climat politique se détériore, le président Jovenel Moïse ne trouve pas mieux à faire que de convoquer les partis politiques au Palais national pour discuter sur le processus de financement et le fonctionnement des partis politiques. Initier une telle rencontre, en temps normal, serait une bonne idée, mais dans le contexte d’aujourd’hui, elle ressemble à une stratégie pour détourner l’attention sur le climat d’incertitude créé par le vote impopulaire du budget pour l’exercice fi...

L’opacité, l’un des grands ennemis de Jovenel Moïse

Editorial -

Le premier ministre Jack Guy Lafontant a dénoncé mercredi en conférence de presse des « forces de l’ombre qui ont plongé la capitale dans la désolation» lors des dernières manifestations. Un conseiller spécial du président Jovenel Moïse, Renald Lubérice, explique dans un tweet que « la journée (N.D.LR : mardi) de terreur qui s'est abattue sur Port-au-Prince avait un seul et unique objectif: défendre le black-out au détriment du peuple ». Un fait est, il y a un manque de clarté sur plusieurs p...

Une attaque frontale contre Jovenel Moïse

Editorial -

La manifestation suivie d’actes de violence perpétrés à Delmas et au centre-ville de Port-au-Prince, hier mardi, par des jeunes qui contestent le vote de la loi de finances, à l’appel de Pitit Dessalines, constitue le premier mouvement d’envergure qui a perturbé les activités dans l’aire métropolitaine depuis l’accession au pouvoir de Jovenel Moïse. Créant la panique dans toutes les agglomérations urbaines de Port-au-Prince, la manifestation violente de mardi met à nu les faiblesses des actio...

En route pour la formation du Conseil électoral permanent

Editorial -

Après deux essais sans succès, en 1989 par le général Prosper Avril et en 2012 par le président Michel Martelly, le pays est sur le point de se doter d’un Conseil électoral permanent conformément à la Constitution de 1987 amendée. Par un avis publié le mois dernier par le bureau de l’Assemblée nationale, il est demandé aux intéressés remplissant certaines conditions académiques de soumettre leurs dossiers au palais législatif, dans le cadre du recrutement de trois personnalités pour la form...

Pour contrer les catastrophes naturelles, renforçons nos institutions

Editorial -

Notre hémisphère fait le macabre décompte des catastrophes naturelles ces derniers jours. Harvey et ses dégâts au Texas, Irma et ses ravages dans les Petites Antilles qui se dirige vers la Floride, un tremblement de terre d'une magnitude de 8,2 au Mexique et encore deux cyclones qui avancent vers des terres où l’on redoute le pire. Nous sommes abonnés aux catastrophes, cette saison.

Haïti, assis sur des plaques tectoniques qui bougent et placée sur la trajectoire des ouragans, est expos...

Bon Dieu Bon

Editorial -

Plus que tout, Haïti se prépare à coups de « Bon Dieu Bon » à vivre le passage de l’ouragan Irma le long des côtes du pays. Si les départements du Nord-Est, du Nord et du Nord-Ouest sont les plus directement exposés, les vents et les pluies peuvent causer des dommages en tout point du territoire. On le sait, mais on n’y peut rien. Fatalisme, on s’en remet au fameux « Bon Dieu Bon ».

Sur le terrain, la machine de la Protection civile n’est toujours pas prête. Nous ne disposons pas d’asse...

Irma, doit-on déjà décréter l’état d’urgence ?

Editorial -

L’arsenal légal de la République d’Haïti est aussi faible que notre capacité à réagir quand une situation de danger nous menace ou nous frappe. Avant un cyclone on ne sait pas trop quoi faire, après un tremblement de terre, on tâtonne. Ces situations ont été vécues ces dernières années, pourtant nous n’avons toujours pas ajusté nos réponses légales et matérielles.

Prenons l’arrivée du cyclone Irma. Haïti se trouve devant une situation d’urgence. Grâce aux niveaux d’alerte de la Protecti...

Irma: s'informer pour mieux se protéger

Editorial -

A moins d’un grand miracle, le cyclone Irma va nous tomber dessus. L’ouragan touchera, avec vents et pluies, les côtes septentrionales du pays avant la fin de la semaine. La seule incertitude concerne la superficie qui sera affectée par les inondations, les glissements de terrain, les vents violents et autres conséquences d’un ouragan frappant de plein fouet un pays fragile.

Malheureusement, dans un passé récent, nous avons vécu des situations où des phénomènes météorologiques c...

Fin de la mission de Kenneth Merten comme Envoyé spécial en Haïti

Editorial -

En supprimant neuf postes d’Envoyés spéciaux à travers le monde, dont celui d’Haïti occupé par l’ambassadeur Kenneth Merten depuis quelques années, l’administration de Donald Trump est en train de passer de la parole aux actes en ce qui concerne la réduction des dépenses des Etats-Unis en matière de politique extérieure. Sur 66 Envoyés spéciaux dans différents pays en conflit ou qui figurent parmi les Etats fragiles, 21 postes seront intégrés dans d’autres bureaux. Etablis au Départem...

La santé a besoin d’argent, pas de cautères sur ses jambes de bois

Editorial -

L’un des accomplissements des premiers six mois de la présidence de Jovenel Moïse est l’installation en divers points du pays de centres de dialyse. Le président, après une visite, au début de son mandat, à l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti, avait décidé de renforcer les installations desservant les patients atteints de déficiences rénales. Chose promise, chose rapidement exécutée.

Dans les premiers mois, il n’y avait que des compliments. Six mois plus tard, des dysfonctionnement...

Corruption : Jovenel Moïse a-t-il atteint le seuil intolérable de l’inacceptable ?

Editorial -

« Le seuil de tolérance de ce pays par rapport à l’intolérable est tout simplement inacceptable ». Cette citation est du président Jovenel Moïse. Tirée de son discours d’investiture, elle est épinglée sur son compte Twitter. Beaucoup se demandent cette semaine si le président a atteint un seuil suffisant pour le porter à combattre les corrompus qui grenouillent autour des caisses de l’Etat ?

Mardi, après quarante-huit heures de rumeurs faisant état d'accusation à l'encontre de plusieur...

Un ministre du gouvernement limogé en raison d'un scandale de corruption présumé

Editorial -

Par arrêté du Premier ministre Jack Guy Lafontant, le ministre des Affaires sociales et du Travail, Roosevelt Bellevue, est mis à pied. Le dernier visa traditionnel qui est toujours utilisé dans l’arrêté du Premier ministre à chaque remaniement ministériel n’y figure pas. Qu’il s’agisse de démission ou de renvoi d’un ministre, on mentionne toujours «Vu la démission du ministre en question». La saga engendrée depuis dimanche par les allégations de surfacturation de kits scolaires serait à l’o...

Quand le ministère des Affaires étrangères banalise l’assassinat de quatre Haïtiens en République dominicaine

Editorial -

Onze jours après les premiers articles publiés dans la presse dominicaine sur la bastonnade suivie d’agressions sexuelles et de pendaison de quatre Haïtiens dans une prison dominicaine, le ministre haïtien des Affaires étrangères n’a toujours pas fourni la moindre explication. Il n’y a jusqu’à présent aucune protestation ni condamnation du gouvernement haïtien de ces crimes odieux commis à l’intérieur d’une prison de la capitale dominicaine. Si la presse dominicaine n’avait pas donné une lar...