Jovenel Moïse peut-il être Manuel?

Editorial -

Le président Jovenel Moïse, ex-entrepreneur agricole, grand connaisseur de nos rivières et autres eaux en surface, peut être un Manuel, le héros du roman de Jacques Roumain, « Gouverneur de la rosée », qui a cherché et trouvé l’eau pour irriguer les terres arides des paysans de Fonds-Rouge. Et pour cause. Il y a une vraie préoccupation quant à la disponibilité en quantité de l’eau pour l’agriculture et l’élevage dans la vallée de l’Artibonite pour les prochaines années.

La ques...

Parfaite mauvaise entente…

Editorial -

Le gouvernement, comme d’autres avant lui, a compté les œufs dans le ventre de la poule de l’aide. Il a tablé sur 20 milliards de gourdes de dons externes et 5 milliards de gourdes du programme PetroCaribe, mis en hibernation avec les sanctions américaines contre Caracas.

Sans l’argent frais des bailleurs sous forme d’appui budgétaire, le gouvernement, entre le 1er octobre 2017 et fin février 2018, a vécu au-dessus de ses rentrées et cumulé plus de 9 milliards de gourdes de déficit o...

Les FAd'H, la République dominicaine et nous

Editorial -

A chaque fois qu’une situation tendue entre Haïti et la République dominicaine fait les grands titres, des esprits chagrins se rappellent que si nous avions eu une armée, les choses ne se seraient pas passées comme ça.

A chaque fois, les esprits lucides leur font le rappel que du massacre de 1937 aux heures les plus chaudes de l’histoire récente, les gens d’armes des deux pays n’en sont jamais venus aux mains ni aux armes. Ils s’entendent toujours au détriment des populations civiles.

Quand l’Etat veut, il peut

Editorial -

Il a fallu que les plus hautes autorités de l’État tapent du poing sur la table pour que la grève qui paralysait les douanes du pays soit levée. Avec la mesure de révocation provisoire des permis de port d’arme des douaniers, le gouvernement, semble-t-il, était disposé à aller jusqu’au bout pour faire fonctionner les douanes. Les douaniers grévistes ont bien saisi le message. Ils ont vite trouvé un modus operandi pour mettre fin à leur mouvement. Les deux parties aménagent une sortie honorab...

Les conséquences néfastes de la grève des douaniers

Editorial -

On n’est pas obligé d’être un cadre supérieur de la direction des études économiques du ministère de l’Economie et des Finances ni un homme d’affaires spécialisé dans l’importation ou l’exportation de biens pour comprendre l’impact de la grève des douaniers, pendant une semaine, sur l’économie du pays et d’autres secteurs vitaux qui reçoivent des intrants de l’étranger. Des analystes rendraient les autorités gouvernementales responsables pour n’avoir pas trouvé la solution à un problème qui r...

L’image d’Haïti assassinée par ceux chargés de la défendre

Editorial -

L’image n’est pas la réalité. Pas toute la réalité. Mais pour beaucoup, il n’y a que l’image. On y accède plus facilement qu’il ne l’est quand il s’agit d’appréhender la réalité. Dans notre monde, l’image devient très vite tout. On n’a que l’image pour juger, de nos jours.

Ces dernières semaines, les images qui proviennent du Chili laissent voir une communauté haïtienne livrée à elle-même. Les nouvelles aussi laissent comprendre que personne ne s’occupe du devenir des dizaines de milli...

Une retraite pour trouver l’harmonie au Sénat

Editorial -

Le bureau du Sénat planifie trois jours de retraite, la semaine prochaine, pour les 29 sénateurs en poste dans le but de réorienter les activités législatives. Il s’agit, selon toute vraisemblance, de trouver une entente entre les pères conscrits pour sauver l’année législative. La séance irrégulière organisée le 1er février dernier à la suite de celle mise en continuation la veille, dans le cadre de la présentation du rapport de la commission d’enquête sur les fonds PetroCaribe, continue de...

De bonnes raisons d'opérer le miracle haïtien

Editorial -

Encore une fois, nous faisons la une des médias internationaux. Pas dans le bon sens. Ce ne sont pas nos plages, ni notre artisanat, ni notre histoire qui font la une des médias étrangers ou le buzz sur les réseaux sociaux. Ce sont plutôt nos compatriotes, nos frères et sœurs, à la recherche d’une vie meilleure au Chili qui deviennent une grande préoccupation.

Nous savions tous que la lune de miel entre le Chili et les migrants haïtiens n’était pas éternelle. Aucune note officie...

Dédollarisation : Jovenel Moïse doit donner du temps au temps

Editorial -

En attendant les discussions entre le gouvernement et le secteur privé des affaires sur les circulaires d’application de l’arrêté du 28 février 2018 ordonnant que toutes les transactions commerciales se fassent en gourdes sur le territoire national, plusieurs économistes ont fait état, à court terme, de la probabilité d’observer une augmentation de l’inflation (13,2 % en janvier) sur les coûts des biens et services.

Plusieurs secteurs, dont l’immobilier, sont concernés par cet éventuel...

Gourde-dollar, comment sortir d’une longue histoire d’amour

Editorial -

Comment éviter qu'une mesure de bonne intention ne devienne un cauchemar? C'est la question qui doit empêcher tout responsable de dormir depuis le 1er mars.

Au 28 février 2018, les dépôts dans les banques haïtiennes totalisaient 95 milliards de gourdes et des poussières et près de 2.5 milliards de dollars américains. La confiance dans la devise américaine, le greenback est le plus fort ici, et autant le dollar prend de la valeur vis-à-vis de la gourde, autant on s’en sert comme valeur r...

Une seule monnaie en circulation sur le territoire national

Editorial -

La nouvelle est tombée comme un couperet. Par arrêté présidentiel, paru dans le journal officiel de la République, ce jeudi premier mars, l’administration Moïse/Lafontant change la donne en matière de circulation monétaire. Toutes les transactions qui doivent s’effectuer sur le territoire national seront réalisées en monnaie locale. La gourde haïtienne devient, après la publication de cet arrêté, la seule monnaie d’échange du pays. Les banques, les agents économiques, le commerce et l’indust...

Comment sauver l’école publique de l’appétit de ses fossoyeurs ?

Editorial -

Encore une fois ce jeudi, des écoliers étaient dans les rues pour manifester. Ils réclament des professeurs. Des cours. Une vie scolaire normale.

Ce n’est pas la première fois que cela se produit. Cela est même devenu une habitude pour les écoles publiques de ne pas pouvoir offrir une année pleine aux enfants des plus pauvres qui fréquentent les établissements scolaires relevant de l’État.

Chaque année, la même rengaine : des arriérés de salaire, la réclamation de lettre de nomin...

66 gourdes pour un dollar, une facture économique et diplomatique

Editorial -

Jusqu’à mardi après-midi, avant que le gouvernement n’allume la mèche des hostilités avec les Nations unies, le dollar s’échangeait à 65 gourdes 60 tout au plus dans les banques haïtiennes. Certaines institutions offraient le billet vert à 64 gourdes 95.

À la clôture, ce mercredi, la principale banque de la place, celle la plus active sur le marché des changes, réclamait 66 gourdes en échange d’un dollar pour toute transaction supérieure à mille dollars.

Que s’est-il passé pour ex...

Conflit ouvert entre Haïti et l'ONU

Editorial -

Dimanche, Haïti recevait déjà des visiteurs de marque de toute la Caraïbe quand un communiqué de la MINUJUSTH tombe. Bwip. Une Minujusth silencieuse jusque-là se réveille avec fracas.

La nouvelle ne fait pas les grands titres, mais le tuteur vient de prendre son rôle, celui accepté par Haïti en approuvant l’établissement et le déploiement de la Mission des Nations unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH), le 16 octobre dernier.

Le communiqué de la représentante du sec...

Haïti et la Caricom, 16 ans de tâtonnement

Editorial -

2002-2018 : 16 ans depuis qu’Haïti est « membre à part entière » de la Communauté des Caraïbes (Caricom). 16 ans depuis que le pays fait du sur-place et tâtonne. 16 ans de marronnage. 16 ans de doute. 16 ans depuis que les autorités qui se sont succédé ont failli à leur mission. Volontairement ou involontairement. Haïti a certes le statut de « pays membre à part entière », on est en réalité observateur. Il y a des processus non aboutis pour intégrer l’organisme régional créé en juillet 1973 p...