Roody RoodBoy honoré par la Dinepa

PUBLIÉ 2018-03-07
La Direction nationale de l'eau potable et de l’assainissement a honoré le chanteur Roody RoodBoy Dauphin lors d’une courte cérémonie dans ses locaux à Pétion-Ville, le mardi 7 mars 2018. En présence des membres de la direction de la Dinepa, de la presse, et du manager de l’artiste, l’institution a remis une plaque d’honneur à l’enfant de Cité Militaire en vue de le féliciter pour les messages positifs qu’il a véhiculés dans sa méringue carnavalesque « Ou mechan ».


Les honneurs n’en finissent pas pour le fameux RoodBoy. Le nouveau roi du Champ de Mars multiplie les distinctions. Après avoir été sacré champion du carnaval de Port-au-Prince par Ticket en 2017, puis du carnaval national cette année, la Dinepa a également emboîté le pas et a tenu à complimenter le chanteur à sa façon. Selon Guito Édouard, le directeur général de l’institution, la voix de ‘‘ Ou mechan’’ mérite cette distinction pour la belle publicité qu’il a faite à la Dinepa en incitant les citoyens à remplir leur devoir en s'acquittant de leur dette auprès de l’institution. « Cette plaque est remise à l’artiste afin de le remercier pour la promotion du secteur de l’eau potable et de l’assainissement qu’il a pensé à faire à travers sa méringue », s’est justifié le directeur général.

« Au lieu de critiques négatives, ce sont des fleurs que le champion a envoyées à l’endroit de la Dinepa », a poursuivi Marie-Claude Fleurinord, directrice de la clientèle, remerciant Roody d’avoir pensé à valoriser l’institution malgré les faiblesses du secteur de l’assainissement en Haïti. Le récipiendaire, quant à lui, n’a pas caché sa reconnaissance. « Je suis à la fois surpris et flatté, je ne m’y attendais pas. Tout ce qui a été dit dans le texte de cette chanson a été dit parce que je suis Haïtien et mon unique devoir est de poser des actions pour l’avancement du pays. J’ai grandi dans un quartier défavorisé et je connais les dures réalités du pays donc, c’est mon devoir de les dénoncer. Nous, les jeunes, devrions changer les choses, j’ai écrit ce texte pour porter les jeunes comme moi à poser des actions pour une meilleure Haïti », a déclaré le fils de Cité militaire.



Réagir à cet article