Brana, Help et Conan O’brien unis pour la cause de la formation supérieure en Haiti

Publié le 2018-02-09 | Le Nouvelliste

National -

La Brasserie nationale d'Haïti (Brana) va allouer 100 000 dollars au programme de bourses du Haiti and leadership program (HELP). L'information a été communiquée par Régine René Laboursse, responsable des relations publiques de cette entreprise. Selon elle, l'initiative a été prise après la récente visite en Haïti du comédien américain,Conan O'brien « Il était venu pour un show dans le pays après les propos de Donald Trump sur Haïti. Il a mis les projecteurs sur le côté positif d'Haïti. Durant son séjour, il a visité la Brana. Il nous a amusés et on lui a fait goûter à notre bière prestige. Il a tellement aimé qu'il a décidé de tourner une vidéo de promotion pour la bière. Cette promotion n'a pas été sollicitée. Notre entreprise s'est entendue avec lui pour renforcer un programme en Haïti et non payer les frais de publicité. Nous avons proposé d'allouer 50 000 dollars au programme de Help. Conan O'brien a décidé de faire la même chose », explique-t-elle. Help bénéficie aussi de 100 000 dollars.

Gary Délice, directeur national de Help, s’est montré reconnaissant du geste de ces deux entités. « Trouver des fonds pour ce programme est une tâche quotidienne. Nous devons nous assurer de pouvoir parrainer l’étudiant durant tout son cycle d’études. C’est pour cela que nous sommes reconnaissants envers Brana qui a pensé à nous. Nous voulons supporter 50 étudiants chaque année. Mais les problèmes de fonds nous contraignent à chaque fois de revoir ce chiffre à la baisse. C’est toujours triste de refuser d’aider un jeune. Ces fonds viennent à point nommé. Cela va nous permettre de supporter plus de jeunes », a-t-il déclaré, ajoutant qu’un étudiant coûte au programme 10 000 dollars par année.

Selon Régine René Labrousse, Brana supporte le programme Help depuis 2013. Selon elle, ce support participe d’une stratégie de supporter la jeunesse afin d’avoir un réel impact sur l’avenir du pays. « A travers notre production, nous voulons avoir un impact socio-économique positif sur le pays. Quand la brasserie fonctionne bien, cet impact augmente. Heineken a investi plus de 250 millions de dollars dans la Brasserie nationale. Après la première tranche d’investissement, on a remarqué qu’il n’existe pas un problème de fonds ou d’équipements dans l’entreprise. Il y avait de préférence une carence de compétences pour gérer les équipements. C’est pour cela que la deuxième tranche de l’investissement sert au développement de cadres et leaders dans l’entreprise. C’est cette même stratégie que l’on poursuit à l’extérieur de la brasserie. Nous aidons Help à développer les compétences. On ne peut pas penser à l’impact à long terme de cet investissement sans investir dans la jeunesse », estime-t-elle.

Plusieurs parrainés du programme effectuent un stage au niveau de l’entreprise. Régine René Labrousse se dit très satisfaite de l’apport de ces jeunes dans son institution. « A chaque fois que l’on accueille un étudiant de Help, la contribution de celui-ci est remarquable. Je me rappelle un stagiaire qu’on avait embauché à l’issue de son stage. Deux ans plus tard, il a été promu manager pour sa performance», explique-t-elle. Gary Délice, pour sa part, se félicite de cet aspect du partenariat avec cette entreprise. « C’est louable de donner à ces jeunes des espaces afin qu’ils mettent leur potentiel à l’évidence », estime-t-il, faisant remarquer que 3 anciens étudiants du programme travaillent à la brasserie.

Ses derniers articles

Réagir à cet article