Championnat haitien de football professionnel 2018 : Serie d'ouverture

Innovations dans le championnat national de football de D1

« Kite boul la woule », un nouveau slogan, 16 clubs sur la ligne de départ, un nouveau logo, tout est donc prêt pour le coup d’envoi d’une nouvelle saison à l’issue de laquelle 570 matches de football seront disputés en championnat haïtien de football professionnel. Si le protocole de la saison dernière est en grande partie reconduit, il y aura quelques modifications importantes, ajoute le président de la Fédération haïtienne de football dans ses propos de circonstance.

Publié le 2018-02-08 | Le Nouvelliste

Sport -

Une minute de silence à la mémoire de Jacques Lionel Désir, décédé le vendredi 2 février, un petit retour sur la saison, écoulée et surtout un coup d’œil général sur le calendrier de la nouvelle saison tels sont les grands faits du lancement de la nouvelle saison, effectué ce jeudi à l’hôtel Marriott sur la route de Turgeau.

En présence des dirigeants des 16 clubs (Arcahaie FC, AS Capoise, AS Mirebalais, AS Sud-Est, Baltimore de Saint-Marc, Cavaly de Léogâne, Cosmopolite FC, Don Bosco de Pétion-Ville, Football Inter-Club Association/FICA, Football Club de Petit-Goâve, Ouanaminthe FC, Racing Club Haïtien, Racing Football Club des Gonaïves, Real Hope du Cap-Haïtien, Tempête Football Club et Valencia de Léogâne) et de leur staff technique, les dirigeants du football national ont tout simplement officialisé le calendrier de la saison en mettant l’accent sur la série d’ouverture dont le coup d’envoi sera donné le 17 février avec les affiches suivantes :

Real Hope - FCPG

Ouanaminthe FC – Arcahaie FC

RacingFG – Cosmopolite

Tempête – Valencia

Don Bosco – FICA

AS Sud-Est - Baltimore

Cavaly - Racing CH

AS Capoise – AS Mirebalais

Si le protocole de la saison dernière sera reconduit, à savoir une phase de poule pour chaque série avec qualification des 6 premiers pour les play-offs, il y a lieu de noter quelques innovations, annonce le président de la FHF.

«La saison dernière, les formations hôte avaient toutes les responsabilités en ce qui à trait à l’organisation de la rencontre, la sécurité, l’accueil de la formation visiteuse… Cette année, nous avons décidé d’adopter la méthode Fifa, c’est-à-dire qu’il y aura une commission émanant de la fédération qui s’occupera de l’organisation du match. Le club aura bien sûr la gestion des entrées mais il y aura un coordonnateur qui sera l’œil de la fédération et qui s’occupera de contacter les responsables de sécurité, la police et recueillera le rapport du commissaire à l’issue de la rencontre pour l’acheminer le plus rapidement possible à la fédération », a déclaré le président de la fédération, Yves Jean-Bart, évoquant les innovations de la nouvelle saison dans son allocution de circonstance.

Assis au centre d’un panel où il est accompagné du secrétaire général de la fédération, Carlo Marcelin, et du président de la Commission d’organisation du championnat haïtien de football professionnel, Variono Saint-Fleur, Yves Jean-Bart a d’abord souhaité bonne chance aux clubs sur la ligne de départ de la compétition avant d’enchaîner : « La saison dernière, nous avons connu quelques petits problèmes avec des fans qui n’acceptaient pas de perdre et qui préféraient semer le trouble pour gagner par n’importe quel moyen. Quel que soit ce que les gens ont fait, ce n’est pas nécessaire de tuer le jeu, de faire contre l’esprit du jeu; les équipes qui se sont très bien préparées seront toujours aux meilleures places à l’issue de la saison alors que les équipes moins bien préparées seront toujours au bas du classement.»

En ce qui a trait avec la sécurité des matchs, le président a prévenu que « chaque club devra se choisir un officier de sécurité » et qu’avec le coordonnateur de match, qui transmettra le plus rapidement possible le rapport du commissaire de match au bureau fédéral, « la commission de discipline se penchera sur les dossiers qui lui seront soumis dans les 48 h qui suivent les incidents pour lesquels elle sera saisie. »

Pour dissiper la crainte des arbitres non rémunérés, le président ajoute : « Un support de 60 000 dollars de la FIFA permettra d’assurer les déplacements des commissaires et de payer les indemnités de déplacement des arbitres », tout en reconnaissant que, sur le plan technique et sécuritaire, « avec la présence de FHF tv, nous aurons notre équipe à nous qui ira filmer et produire les phases de jeu du championnat. Enfin, nous avons engagé un professeur de préparation physique qui travaillera avec l’Université de Montpellier pour former une nouvelle génération de préparateurs physiques. Nous allons monter une école de gardiens de but avec la Concacaf pour produire des joueurs licenciés comme gardiens de but ».

À noter que, comme autre fait majeur, l’homme fort du football national a rappelé à tous les clubs de la D1 qu’ils ont jusqu’au 15 mars pour satisfaire les exigences de l’obtention de la licence Concacaf et qu’à partir de cette date, des sanctions seront prises à leur encontre s’ils ne se mettent pas au pas.

Enock Néré
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article