Eddy Labossière plaide en faveur d’une transition économique

Publié le 2018-02-05 | Le Nouvelliste

Economie -

Dans le cadre des conférences-débats organisées mensuellement par l’Association haïtienne des économistes (AHE), l’économiste Eddy Labossière a fait, samedi dernier, à l’Académie de formation et de perfectionnement des cadres (AFPEC), un plaidoyer pour un nouveau modèle de développement économique. Ce changement de modèle passe nécessairement par une transition économique dans le pays, d’après le docteur Eddy Labossière. « Il faut mettre en place cette transition économique qui permettra de changer les paradigmes qui sous-tendent le modèle de développement d’Haïti », a indiqué Eddy Labossière, précisant que le modèle économique actuel ne fait qu'enfoncer davantage les gens dans la misère.

Quant à la transition économique, elle est vue par le président de l’AHE comme un processus qui comprend une transition fiscale, une transition budgétaire, une transition de la politique monétaire et une transition du marché financier haïtien. « Si nous arrivons à effectuer toutes ces transactions, le pays aura suffisamment de moyens financiers pour investir dans tous les secteurs. Il y aura création de richesses et création d’emplois. Nos jeunes n’auront plus besoin de quitter le pays pour aller se réfugier au Chili », a affirmé Eddy Labossière, soulignant que ces quatre transitions passent par une révolution puisque l’oligarchie fera tout pour qu’elles soient vouées à l'échec.

« Nous ne voyons pas comment réussir cette transition économique face à une telle oligarchie qui profite du modèle économique en place pour accroître sa fortune. Un modèle décrié dont le résultat n’est autre que plus de 5 millions de personnes vivant sous le seuil de la pauvreté et même dans l’extrême pauvreté en Haïti », reconnaît le président de l’Association haïtiennes des économistes (AEH). Il revient à l’État haïtien de changer de modèle de développement économique, d’après Eddy Labossière. Le président de l’AHE se dit conscient qu’il n’est pas facile de réaliser des transitions dans le pays. Il a pris l’exemple de la transition politique qui n’en finit pas dans le pays. Pour lui, la transition économique n’est pas encore entamée, mais c’est l’unique façon de changer le modèle de développement économique dans le pays.

Plusieurs jeunes avaient fait le déplacement pour participer à cette conférence-débat dont l’un des sujets traités était le suivant: « Impact du secteur agricole sur la croissance économique ». Il s'agit, selon Dr Archer Jean, d'une recherche effectuée dans ce domaine.

Ses derniers articles

Réagir à cet article