« En 2017, Haïti a fait d'immenses progrès », selon le secrétaire d'Etat des Etats-Unis

Publié le 2017-12-29 | Le Nouvelliste

National -

« Haïti a fait d' immenses progrès au cours de l’année 2017 », estime le secrétaire d'Etat des Etats-Unis, Rex Tillerson. Dans un communiqué rendu public ce vendredi 29 décembre, le chef du département d’Etat des Etats-Unis salue les efforts entrepris par les autorités haïtiennes visant à relancer le secteur agricole et à établir un climat de sécurité.

« Nous saluons les immenses progrès qu’Haïti a accomplis au cours de l’année écoulée. L’investiture du président Moïse en février dernier, et le travail entrepris par Haïti pour stabiliser son système électoral à l'avenir, peuvent témoigner de l'engagement du peuple haïtien en faveur de la démocratie, des droits humains et de l'Etat de droit », a déclaré Rex Tillerson qui note également des progrès significatifs en matière de sécurité.

Dans la foulée, le secrétaire d'Etat félicite les efforts déployés visant au développement du secteur agricole haïtien. Il a, par ailleurs, réitéré le soutien du peuple américain à Haïti, qu’il identifie comme un ami et un partenaire de longue date. « En tant qu'ami et partenaire de longue date, les États-Unis demeurent déterminés à soutenir Haïti alors qu'elle s'efforce de renforcer sa croissance économique et les investissements, en déployant tout son potentiel », lit-on dans le communiqué.

Rex Tillerson précise que l’avenir des deux pays est encore plus étroitement lié par le fait que près d'un million d'Haïtiano-Américains contribuent à la prospérité de la nation américaine et à la croissance économique d'Haïti.

A l’aube de la célébration des 214 ans d'indépendance d’Haïti, le 1er janvier 2018, Rex Tillerson en a profité pour présenter ses souhaits les meilleurs au peuple haïtien.

« Au nom du gouvernement des États-Unis, je présente mes vœux les meilleurs au peuple haïtien à l’occasion de la célébration du 214e anniversaire de l'indépendance d'Haïti », a-t-il déclaré.

Ses derniers articles

Réagir à cet article