Le Panama commémore sa fête nationale en Haïti avec une exposition de photos

A l'occasion de la fête nationale du Panama, l'ambassadeur de la République du Panama en Haïti, Xiomara Perez, a reçu plusieurs ministres et hauts fonctionnaires de l'administration publique, des parlementaires, des membres du corps diplomatique et consulaire en Haïti, du secteur privé des affaires et la presse à une exhibition de photos intitulée "A la découverte du Panama et nos racines communes", à Pétion-Ville, le mardi 28 novembre 2017.

Publié le 2017-11-30 | Le Nouvelliste

National -

Chaque année, les Panaméens célèbrent le mois de novembre comme étant le Mois de la Patrie. La commémoration de ce 28 novembre 2017 ramène le 196e anniversaire de l'indépendance du Panama vis-à-vis de l’Espagne et le 144e anniversaire de sa séparation de la Colombie.

En faisant un court récit historique à ses hôtes, la diplomate a expliqué que durant le mois de novembre, le gouvernement et le peuple panaméens célèbrent trois dates importantes : le 10 novembre 1821, le jour où les Panaméens ont fait le premier geste – « cri indépendance » vis-à-vis de l’Espagne; le 28 novembre 1821, la date à laquelle le Panama a obtenu son indépendance de l’Espagne et le 3 novembre 1903, date à laquelle le Panama s’est en enfin séparé de la Colombie après dix-sept tentatives de sécession et quatre séparations consommées au cours du XIXe siècle.

« Pour commémorer ce mois spécial cette année, on a décidé de vous inviter à faire un petit voyage : destination Panama. Je suis sûre qu’à travers des photos vous allez apprécier tant des similitudes et racines communes avec Haïti », a déclaré l’ambassadeur du Panama, Xiomara Perez, très heureuse, dit-elle, de partager avec ses invités de belles images de son pays. Des photographies qui ont été envoyées par l’Association des photographes du Panama, ainsi que par le ministère des Affaires étrangères.

« C’est cette diversité qui a fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui: UN PAYS QUI EST PONT ET PORT dans le centre des Amériques. Pont et Port comme Haïti l'est dans la Caraïbe avec sa position géographique stratégique », a poursuivi la diplomate reconnaissant que les deux pays sont des voisins avec un emplacement très important dans la région. « Mais -même si on est très proches- nous sommes très loin en même temps car j’ai remarqué dès mon arrivée qu’on ne se connaît pas bien », a-t-elle fait remarquer.

« Et c’est pour cela que l’on travaille pour augmenter les échanges commerciaux entre les deux pays car le Panama se trouve seulement à moins de deux heures de vol d’Haïti », a concédé l’ambassadeur Perez, vantant le Panama comme étant un pays ouvert à étudier ensemble des opportunités qui puissent élargir les relations commerciales avec Haïti.

Actuellement, le Panama s’est transformé en un Hub (maritime par son canal et ses ports, aérien avec COPA. « Le Panama et Haïti, c'est une vaste relation commerciale qu’il faudrait élargir et dans notre mission diplomatique on travaille à ce sujet », a fait savoir Mme Perez, précisant que le Panama est le pays le plus dynamique de la région avec une croissance autour de 6.2% en 2016.

Selon la diplomate, le Panama est ouvert à travailler avec Haïti dans divers secteurs, comme les ports, la construction, le secteur bancaire et touristique et le secteur agroalimentaire. « Notre objectif ici est de promouvoir les affaires commerciales pour que les commerçants et les hommes d’affaires haïtiens tournent leurs yeux vers le Panama. On doit travailler ensemble pour développer, créer et resserrer les liens entre les deux pays », a fait savoir Xiomara Perez.

« Afin d’atteindre cet objectif, nous avons travaillé déjà avec le support du gouvernement du Panama pour réduire le coût du visa de $145 à $60.00 et nous travaillons également en faisant la promotion de Expositions commerciales qui se font au Panama tel qu’EXPOCOMER (la plus grande vitrine commerciale dans notre région) et EXPOINVEST », a-t-elle informé.

« Chers amis, Panama est plus qu’un canal: Panama est un pays, ami d’Haïti avec lequel on va continuer à travailler ensemble pour qu’on puisse mieux se connaître et développer nos relations. Il ne faut pas oublier que, durant la construction du canal, il y a eu des émigrants de la Caraïbe et d’Haïti qui sont arrivés au Panama et plusieurs d’entre eux et leurs familles sont restés », a ponctué l’amphitryon déterminé à rapprocher les deux pays par la culture et les affaires.

Réagir à cet article