Export Haïti, un catalogue en ligne pour promouvoir et augmenter les exportations d'Haïti

Le Centre de facilitation des investissements, de concert avec la Chambre de commerce et d’industrie, a procédé, jeudi, au lancement du catalogue en ligne des produits haïtiens exportables. Réalisé avec l’appui technique du PNUD et le support financier de la Banque interaméricaine de développement (BID), une présentation de la version beta d’Export Haïti a été faite au grand public. Plusieurs personnalités, notamment les ambassadeurs du Panama, du Mexique, du président de CCIH, et de nombreux hommes d’affaires et entrepreneurs ont pris part à ce cocktail de lancement. Export Haïti se veut un portail de promotion et de commercialisation de nos produits auprès des internationaux.

Publié le 2017-11-10 | Le Nouvelliste

Economie -

Cette plateforme numérique, qui arrive à un moment où Haïti se doit d’augmenter ses exportations et où les informations relatives aux entreprises exportatrices sont très peu disponibles, se propose non pas comme une solution mais en tant qu’une ouverture à de nouvelles opportunités. Export Haïti a été ainsi présenté par les organisateurs comme une initiative collaborative visant à inventorier et à promouvoir l’offre exportable au sein d’une plateforme numérique multilingue, à savoir le français, l’espagnol et l’anglais. Relancer dans un premier temps l’économie haïtienne et ensuite intégrer l’économie mondiale est le but recherché par ce projet.

« Pour parvenir à une balance commerciale positive, Haïti doit pouvoir augmenter significativement ses exportations », a déclaré le représentant de la Banque interaméricaine de développement, Koldo Echebarria.

Pour la directrice principale du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) Yvonne Helle, qui a félicité les différents partenaires du projet, « Ce catalogue en ligne qui permet d’enregistrer des produits exportables en ligne ouvre en effet de nouvelles opportunités aux producteurs et exportateurs haïtiens en leur permettant de promouvoir leurs produits à l’échelle internationale ». Selon elle, cette initiative contribuera à l’amélioration des compétences en matière de commerce extérieur et d’augmentation des exportations.

Yvonne Helle a aussi fait remarquer que le partenariat public privé est dans le contexte actuel essentiel si on veut emprunter la route du développement au regard des ODD de 2030. La directrice générale du Centre de facilitation des investissements Tessa Jacques a d’ailleurs reconnu que le secteur privé se trouve au bout du rouleau : « depuis longtemps, le secteur privé se débrouille tant bien que mal pour pouvoir exporter et pour produire ». Avec la décision du gouvernement de faire un partenariat conjoint avec le privé, Haïti est en passe d’espérer le meilleur, a déclaré Tessa Jacques.

Ainsi, en mettant entièrement l’accent sur la production et les exportations haïtiennes, cette plateforme présente les entreprises qui sont activement engagées dans la fourniture de la demande locale / extérieure. Ces entreprises évoluent dans divers secteurs comme : l’agriculture, l’agro-transformation, le textile et les assemblages, l’artisanat, la bijouterie, les produits pharmaceutiques RTC.

L’un des critères indispensables pour figurer sur Export Haïti : il faut que l’entreprise exporte ou compte exporter. Une cinquantaine d’entreprises sont déjà inscrites sur le site qui est toujours en construction, suite à la vaste campagne de promotion menée ces derniers mois, a indiqué Kim Sassine, directrice exécutive de la CCIH. L’inscription à la plateforme Export Haïti est pour l’instant gratuite. Le lancement de ce site, qui n’est même pas opérationnel, s’inscrit dans une démarche de marketing auprès des autres entreprises réticentes à leur emboiter le pas. Dans sa présentation du site Mme Sassine a mis l’accent sur le côté dynamique et personnalisé de la plateforme numérique, qui prend en compte 4 principaux aspects. Chaque entreprise a droit à 4 produits dans son catalogue.

A travers Export Haïti les producteurs haïtiens ont la possibilité de télécharger des informations pertinentes sur les produits et les entreprises. Les acheteurs internationaux et locaux peuvent librement parcourir et sélectionner les produits d’intérêt pour créer leur propre catalogue personnalisé et contacter les producteurs concernés pour toute information ou discussion supplémentaire.

Réagir à cet article