MENFP/UNESCO

Lancement d'un concours de rédaction scientifique et d'un projet d’appui à la diffusion d’ouvrages scientifiques

En présence de plus d’une cinquantaine de responsables d’universités publiques et non publiques, la Direction de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (DESRS/MENFP) a lancé, le mardi 10 octobre à l’hôtel Marriott, un concours de rédaction scientifique pour les étudiants/es en licence et un projet d’appui à la publication d’ouvrages scientifiques ouvert aux professeurs d'université et chercheurs intéressés à la problématique de l’éducation en Haïti. Ces deux projets seront financés par l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Publié le 2017-10-10 | Le Nouvelliste

National -

« Il faut réhabiliter l’enseignement des sciences en Haïti; c’est un grand défi à relever. Sans la recherche, nous ne pouvons pas avoir de progrès. Nous appuyons les projets du ministère dans ce domaine », a déclaré le représentant régional de l’UNESCO en Haïti, Paul Gomis, soulignant au passage que cet organisme des nations unies accorde une grande importance à la recherche fondamentale et à la recherche appliquée. Selon lui, les sciences naturelles et technologique, les sciences humaines et sociales fonctionnent en commun accord.

Pour le directeur général du MENFP, Meniol Jeune, appuyer la rédaction scientifique des étudiants des universités et subventionner la production scientifique de chercheurs et professeurs en éducation constituent deux leviers importants visant à favoriser la production universitaire reposant sur des bases scientifiques.

« Il faut produire des connaissances scientifiques qui soient capables d’aider le pays à avancer vers la route du développement durable et la voie du progrès pour le bien-être de toutes et tous », a soutenu, le Dr Meniol Jeune, s’adressant aux potentiels concurrents des deux concours de production scientifique.

Dans une ambiance plutôt sereine, le directeur de la DESRS, Paul Yves Fausner, a exprimé sa satisfaction par rapport au lancement de ces deux projets visant d’une part à inciter les étudiants/es en licence à la production scientifique, développer chez eux la pensée critique tout en encourageant la mise en place d’un centre d’excellence académique qui permettrait à la DESRS d’apporter sa contribution à l’œuvre du développement intégral de la société haïtienne. Et d’autre part, a ajouté Paul Yves Fausner, le projet de production d’ouvrages scientifiques doit encourager, entre autres, la promotion de la recherche et la diffusion d’ouvrages scientifiques, et le renouvellement des savoirs dans certains domaines, notamment la politique, la société, l’économie, la culture et l’éducation.

Pour le concours de rédaction scientifique, le texte du postulant doit épouser la structure suivante : une introduction qui doit situer la pertinence scientifique du travail, un développement qui doit énoncer le problème de sa recherche et une conclusion qui affiche la position personnelle du postulant sur la base d’une argumentation solide et persuasive. La production ne doit pas dépasser dix (10) pages en double interligne.

Avant de remporter le prix qui consiste en un ordinateur portable, une imprimante et 1 000 dollars américains, les organisateurs attendent des postulants un effort de synthèse, d’argumentation, dans la qualité de la langue requise, dans la diversité des sources, dans la capacité à faire le point sur la question et au niveau de l’originalité du texte.

Le texte doit être original, clair, pertinent, bien écrit et schématisé, pour le projet d’appui à la diffusion d’ouvrages scientifiques. L’auteur sélectionné, à partir d’une évaluation rigoureuse, va recevoir, à titre d’encouragement de la DESRS, un chèque de deux cent soixante-dix-neuf mille (279 000) gourdes au nom de son imprimeur pour les frais d’impression de son ouvrage.

Par ailleurs, certains recteurs ou responsables d’universités présents ont grandement manifesté leur appréciation par rapport à cette initiative novatrice prise par la Direction de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (DESRS/MENFP). « Le projet de la DESRS d’introduire à l’université un concours de rédaction scientifique est novateur et sera très bénéfique aux étudiantes et étudiants. Au-delà des primes, l’initiative va encourager les jeunes à la recherche et les porter aussi à accorder du temps aux études », a indiqué Josselin Val, président de l’Institut universitaire et technologique d'Haïti (INUTECH).

Notons, pour les intéressés, que les inscriptions débuteront le 16 du mois en cours et prendront fin le 16 novembre prochain au local du MENFP à Babiole.

Réagir à cet article