La DCPJ met les employés de la direction de l’immigration et l’émigration dans son viseur

La Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) a présenté, ce mardi, les individus arrêtés dans le cadre de l’opération « tempête 2 ». Parmi eux figurent deux employés de l’administration publique, Marie Violette Bijoux de la Direction de l’Immigration et de l'émigration et Junior Montinard, un agent forestier au ministère de l’environnement, accusés de faux et usage de faux, d’association de malfaiteurs et de tentative assassinat, a déclaré le porte-parole adjoint de la PNH Gary Desrosiers.

Publié le 2017-05-16 | Le Nouvelliste

National -

«Pour freiner la corruption qui gangrène la Direction de l’immigration et de l'émigration, la Direction centrale de la police judiciaire met les employés de ladite institution dans son viseur», a indiqué Gary Desrosiers. C’est dans cette optique que la DCPJ a mis la main au collet de Jean Ariel Gillot, Antonio Laffont, Fridelin Benoit (employé d’une agence de voyage), et Marie Violette Bijoux, lors d’une opération réalisée la semaine dernière de concert avec les autorités de la migration. Ils ont été arrêtés sur fond d’accusations de faux et usage de faux, de corruption, d'association de malfaiteurs aux préjudices de la société et de l’État, a-t-il indiqué. « Chez Mme Bijoux, on a saisi un passeport et quarante sept fiches de réclamations de passeports. On a trouvé entre les mains de Fridelin Benoît soixante huit fiches de réclamation de passeports et deux cartes d’accès. Et 25 000 gourdes entre les mains d’Antonio Laffont, le dénonciateur de Marie Violette Bijoux », a fait savoir le porte-parole de la PNH, précisant que Marie Violette Bijoux a été soudoyée pour délivrer des passeports à 10 000 gourdes par tête. Constatant les péripéties auxquelles sont soumis les citoyens pour retirer un passeport au service de l’immigration et de l’émigration, la DCPJ sera à pied œuvre pour traquer les employés corrompus au sein de cette institution, a averti l'inspecteur Desrosiers. Travaillant à l’immigration depuis 2004, Mme Bijoux admet qu’effectivement les fiches trouvées chez elle, n’auraient pas dû en sa possession. Toutefois, elle nie son implication dans les actes de corruption qui lui sont reprochés. Toujours dans la série de présentation, Junior Montinard, un agent forestier du ministère de l’Environnement, a été arrêté pour association de malfaiteurs, tentative d’assassinat, braquage et détention illégale d’arme à feu. Dans la même veine, Wendie Emmanuelle Pierre, accusée de meurtre, a été appréhendée pour avoir tué son copain Max Colby Maxy, un policier UDMO de la 24ème promotion. Outre cette opération, trente cinq arrestations de différentes natures ont été effectuées par la Direction centrale de la police judiciaire. Les charges retenues contre ces individus sont : viol sur mineure, assassinat, homicide, trafic illicite de stupéfiants, tentative d’assassinat, crime contre les biens, a déclaré M. Desrosiers. « 50 kilos de marijuana, 0,6 kilogramme de cocaïne saisis, 3 armes à feu, 5 véhicules, 2 motos confisquées, 600 032 dollars américain, 58 000 gourdes et 100 dollars jamaïcains ont été saisis et 5 cas de viol recensés», a énuméré le porte-parole de la PNH, ajoutant que toujours dans le cadre de cette opération, 2 réseaux de gangs ont été démantelés. Plus loin, Gary Desrosiers a rappelé qu’un total de 15.70 kilos d'héroïne, 173 kilos de cocaïne et 7.687 kilos de marijuana ont été détruits par la DCPJ récemment.

Réagir à cet article