Eliminatoires coupe du monde U-20

Déroute de la sélection U-20 à Kingston

Publié le 2004-10-19 | Le Nouvelliste

Culture -

Décidement les équipes haïtiennes, quel que soit la catégorie considérée, n'arrivent toujours pas à se défaire du syndrome jamaïcain. Environ deux (2) mois après l'élimination de l'équipe nationale sénior par son homologue jamaïcaine dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde Allemagne 2006, c'est, cette fois-ci, le tour de l'équipe nationale des moins de 20 ans de faire l'amère expérience d'une défaite face à une sélection jamaïcaine. En effet, les moins de 20 ans haïtiens ont reçu une véritable déculottée (0-4) face à leurs homologues jamaïcains le lundi 18 octobre 2004 à Kingston dans le cadre de la deuxième rencontre-retour de la deuxième phase des qualifications à la coupe du monde FIFA U-20. Face à une sélection jamaïcaine des moins de 20 ans, qui avait l'avantage de jouer chez elle et qui plus est avec deux arbitres de ligne jamaïcains, les poulains d'Harold Edma et de Wilner Etienne n'ont fait illusion que pendant la première période au cours de laquelle ils ont fait jeu égal avec les jeunes raggaes-boyzs. Au retour des vestiaires, l'équipe nationale, dont la défense a connu beaucoup de flottements, s'est littérallement éffondrés encaissant au cours de la seconde période quatre (4) buts dont (3) en l'espace de trois (3) minutes. Avec cette défaite écrasante à l'aller, on voit mal la sélection nationale renversée la situation lors de la rencontre-retour en vue de decrocher sa qualification pour la troisième phase des éliminatoires de la coupe du monde FIFA U-20 en Hollande en 2005. En effet, pour pouvoir se qualifier pour la phase suivante, les joueurs nationaux se trouvent dans l'obligation de battre les jamaïcains au retour par cinq (5) buts à zéro ou sur un score de cinq (5) buts d'écart, à titre d'exemple (6-1, 7-2 etc). La tâche des protégés d'Harold Edma se relève d'autant plus difficile qu'ils ne sont pas sûrs qu'ils pourront compter sur l'appui du 12e homme lors du match-retour. En effet, la Fédération Internationale de Football (FIFA) vient de demander à la Fédération Haïtienne de Football (FHF) de faire jouer la rencontre-retour soit à Kingston ou dans un autre pays si elle n'est pas sûr qu'elle pourra assurer la sécurité des joueurs jamaïcains à Port-au-Prince. La FIFA a fait cette requête au près de la FHF suite aux inquiétudes affichées par les officiels de la Fédération jamaïcaine. Ces derniers ne veulent pas envoyer les jeunes raggaes boyz en Haïti en raison de l'insécurité qui s'abbat actuellement dans ce pays depuis environ quinze (15) jours. Quoi que les officiels de la FHF ne l'ont pas encore confirmé, toutefois sur le site internet de la Concacaf, on a vu le match-retour Haïti-Jamaïque programmé pour ce mercredi 20 octobre en lieu et place du 24 octobre au Portmore de la Jamaïque.

Edwoune Désulmé Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article